Accueil Articles Santé La Fondation ARC soutient la recherche toulousaine

La Fondation ARC soutient la recherche toulousaine

François Dupré Directeur général de la Fondation ARC a remis une subvention de 580 000 euros à l’équipe de la Professeure Elisabeth Moyal, oncopôle de Toulouse
François Dupré Directeur général de la Fondation ARC a remis une subvention de 580 000 euros à l’équipe de la Professeure Elisabeth Moyal, oncopôle de Toulouse

La professeure Elisabeth Moyal, chef du département de radiothérapie à l’IUCT de Toulouse et chercheuse, pour l’essai clinique national STERIMGLI a reçu, le 17 mai 2019, une subvention de 580 000 euros de la Fondation ARC. Une fondation dédiée à la recherche sur le cancer.

Le glioblastome est un cancer cérébral très agressif, le taux de récidive est élevé après la prise en charge des soins. Environ 27 000 nouveaux cas sont recensés en France. Les recherches sur ce cancer ne permettent pas de guérir les malades, mais la chercheuse Elisabeth Moyal, chef du département de radiothérapie à l’IUCT de Toulouse et son équipe travaille actuellement sur un essai visant à identifier les patients à qui l’immunothérapie associée à la radiothérapie serait efficace et bien tolérée. Cinquante personnes atteintes de glioblastome testeront cette étude.

Ce procédé a permis à Elizabeth Moyal et à ses collaborateurs d’obtenir une subvention à hauteur de 580 000 euros par la Fondation ARC. « Nous sommes ravis de financer ce projet qui a été retenu parmi vingt dossiers par une sélection internationale dans le cadre du programme Sign’it : signatures en immunothérapie. De plus, ce dessein met en avant l’imagerie par IRM dite « multimodale » qui permettra d’étudier la morphologie de la tumeur et son métabolisme », déclare Nancy Abou-Zeid, directrice scientifique de la Fondation ARC.

Guérir 2 cancers sur 3

Fondée en mars 2012, la Fondation ARC se consacre à la recherche du cancer. Son objectif est de contribuer à guérir 2 cancers sur 3 en 2025. La Fondation attache une importance au développement de la médecine de précision, en particulier l’immunothérapie. « C’est un espoir d’utiliser l’immunothérapie en matière de traitement du cancer »,  souligne Nancy Abou-Zeid. Cette approche thérapeutique a prouvé son efficacité dans certains cancers du poumon et mélanomes.

De plus, la fondation s’implique dans l’oncologie pédiatrique, afin de développer de nouveaux traitements spécifiques aux cancers des enfants et comprendre les causes méconnues des cancers dont son atteints des enfants.

« Former les chercheurs de demain »

En plus d’aider financièrement des recherches contre la lutte du cancer, la fondation « forme les chercheurs de demain. Nous aidons les jeunes scientifiques dans leurs travaux de thèse, nous finançons leurs recherches, nous leur trouvons des laboratoires afin qu’ils puissent mener à bien leurs études cliniques »,  explique Nancy Abou-Zeid.

Pour continuer sa lutte contre le cancer, la fondation prévoit un nouveau projet thématique en lien avec l’immunothérapie. Il sera ouvert à toutes les communautés scientifiques.

Ces cinq dernières années, 168 projets de recherche sur le cancer ont été soutenus par la Fondation ARC en région Occitanie, pour un montant de 12,9 millions d’euros. Pour la seule année 2018, ce sont 30 nouveaux projets de recherche qui ont été soutenus pour un montant de 3 millions d’euros.

Liliana Brel

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici