Le bio se refait une beauté

📁 Santé 🕔26 octobre 2009

MaquillageLes cosmétiques naturels rattrapent leur retard en France. Pour preuve, un tour d’horizon local avec deux sociétés, 3 fées et 1001 vies.

 

Au sujet du bio, Elodie Wurtz, agricultrice bio du département et membre de l’ERABLE 31 concluaitdans notre article de la semaine dernière « A force d’attendre, je commence à avoir peur que ca ne vienne pas ». La situation n’est pas si statique dans le maquillage naturel. En effet , apparaisse, ça et là, des entreprises qui s’engouffrent dans la brèche actuelle. Proche de chez nous, deux sociétés répondent à l’appel :

Pour le maquillage minéral, les 3 fées, rue des pharaons à Toulouse propose au travers de son site web du maquillage minéral. Comme son nom l’indique celui-ci ne contient que des composants d’origine minérale, pas de conservateurs ou de corps gras. Une situation en retard en France de plusieurs années mais qui progresse.

Plus éloigné de Toulouse mais toujours dans le naturel, 1001 vies dans le Tarn reste dans le secteur des cosmétiques bio avec des produits bio pour bébé. Le label bio est obtenu si 10% des produits sont certifiés bio, un pourcentage que la société monte à 50 % avec des produits locaux.

Au regard de ces exemples, le secteur se dynamise. Mais éspérons que le bio prenne une part de marché supérieur dans les cosmétiques en comparaison à l’agriculture car « seulement 2% des surfaces agricoles sont consacrées  à ce mode d’agriculture, contre 2.2% en 2007. Si la région est l’une des meilleures, proportionnellement aux surfaces agricoles, les résultats ne sont pas très élevés », selon Elodie Wurtz.

Régis Bachelu

Pas de commentaire

Pas de commentaires pour le moment

Soyez le premier à écrire un commentaire.

Ecrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *