Accueil Articles Santé Poursuite de la grève à l'hôpital des enfants

Poursuite de la grève à l’hôpital des enfants

Le personnel de l’hôpital des enfants à Purpan continuent de protester à leur manière dans le hall de l’établissement de soins. Le personnel se plaint d’un manque d’effectifs qui commence à leur coûter leur propre santé.

 

3ème pique-nique de la colère à l’hôpital des enfants du CHU de Toulouse. Une vingtaine d’agents, tous services confondus étaient réunis ce mardi à 13 heures dans le hall du bâtiment pour montrer leur colère. Le problème majeur concerne le manque d’effectif et plus globalement, de moyens. Le personnel se plaint de devoir compenser les absences de leurs collègues là où il faudrait créer pas moins de 60 postes de remplaçants.

 

Actuellement, du fait de la jeunesse des soignants, 48 femmes sont en congé maternité et une dizaine d’employés sont en arrêt maladie. Là où le bas blesse, c’est que les agents qui restent enchaînent les heures supplémentaires les exposant « aux risques professionnels, au management agressif et à la souffrance au travail » expliquent les intéressés. Leur épuisement s’aggrave de jour en jour et chaque arrêt supplémentaire posé dégrade d’autant plus leur conditions de travail, et donc de vie.

 

Les manifestants rapportent que leur entretien avec la direction a débouché sur des propositions loin d’être satisfaisantes. L’hôpital proposait d’avancer d’un mois le « plan hivernal » qui prévoit 20 embauches chaque année mi-décembre, mais c’est insuffisant par rapport aux besoins des équipes décimées. L’autre résolution avancée par la direction est le paiement des heures supplémentaires qui sont évidemment impossibles à poser en repos compensatoire en l’état actuel des choses.

 

Selon le communiqué diffusé par le syndicat CGT de Purpan, « La qualité des soins dans l’hôpital des enfants est remise en cause. Des médecins et des parents tirent la sonnette d’alarme. » Pointé du doigt par l’un des professionnel en colère, le responsable de l’Agence Régionale de Santé en charge des finances Xavier Chastel, n’a pas souhaité répondre à nos questions.

 

Walid Hamadi

 

 

Mise à jour: Xavier Chastel, responsable de l’ARS a tenu à apporter une précision suite à notre article du mardi 16 novembre 2010. Le chargé du budget des hôpitaux de Midi-Pyrénées mis en cause par le personnel de l’hôpital des enfants de Purpan et à Marchant se défend: « La politique budgétaire menée à l’ARS a été réfléchie et il n’est pas question d’en changer. » Une réponse sêche et claire qui renvoie les deux parties dos à dos.

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici