Accueil Articles Santé La fête du Beaujolais sous étroite surveillance

La fête du Beaujolais sous étroite surveillance

Ce jeudi soir, le beaujolais nouveau sera fêté à Toulouse. Tout au long de la nuit, la mairie et la préfecture organisent un service de prévention sur la place du Capitole et de sécurité déployé dans toute la ville.


Le Beaujolais et le Gaillac nouveau est arrivé ce jeudi à minuit et comme chaque année, les étudiants de la 4ème ville de France vont s’en donner à cœur joie dans les rues de Toulouse ce soir. Bien que cette cuvée 2010 soit saluée par les experts par ses notes de framboise, fraise des bois et groseille, les amateurs de ce soir, eux, ne seront sans doute pas très sensibles aux subtils arômes de ce vin très populaire. Et ce sont les abus d’alcool et autres dérives pas très festives que la mairie tente de contenir.

 

En effet, la Ville de Toulouse a souhaité mettre en place un dispositif de réduction des risques et de prévention en partenariat avec plusieurs associations : l’ANPAA 31, chargée de la coordination de l’action, LaMutuelle des étudiantsACT UPAvenir Santé, ADDICT, l’Association Pilotes Police Gendarmerie. « Ce dispositif vise plus particulièrement le jeune public. On constate que les jeunes consomment de plus en plus d’alcool et de plus en plus tôt.» a déclaré Monique Durrieu l’adjointe au maire déléguée à la santé. Des animateurs sensibiliseront le public sur différents thèmes : les accidents de la route, les dépendances à l’alcool, au tabac, au cannabis, le SIDA et les IST (Infections Sexuellement Transmissibles).

 

En outre, la préfecture annonce avoir mis en place un dispositif spécifique de sécurité pour renforcer les équipes déjà en place habituellement. Ainsi 200 policiers nationaux dont une compagnie de CRS viendront renforcer les effectifs des agents du maintien de l’ordre en ville. Les patrouilles seront donc plus nombreuses ce jeudi soir et le préfet informe que « des contrôles d’alcoolémie seront diligentés en de nombreux points, en ville et aux sorties de la ville. » En complément, les équipes médicales des hôpitaux seront elles aussi renforcées « même si la fête rameute moins de monde d’année en année » constate un responsable des CHU de Toulouse. « Quoi qu’il en soit les urgences sont prêtes à parer à toute éventualité et les soignants sont tout à fait capable de s’adapter à une situation de forte affluence. » a-t-il conclu.

 

Walid Hamadi

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici