Accueil Articles Politique Jean Luc Moudenc inquiet face à « l’explosion du budget de fonctionnement de la ville »

Jean Luc Moudenc inquiet face à « l’explosion du budget de fonctionnement de la ville »

Jean Luc Moudenc, président du groupe Toulouse pour tous.Alors que le débat d’orientation budgétaire sera à l’ordre du jour du prochain Conseil Municipal de Toulouse, le chef du groupe d’opposition, Jean Luc Moudenc, s’inquiète face « à un budget qui se dégrade de plus en plus ». Le principal adversaire de Pierre Cohen pour les prochaines élections municipales dénonce également l’opacité dans laquelle va être débattu ce budget.

 

A 4 mois du premier tour des élections municipales et alors que la campagne de Jean Luc Moudenc s’accélère, le chef de l’opposition municipale s’est montré, ce lundi, très critique sur le budget que va présenter ce vendredi Pierre Cohen à l’occasion du Conseil Municipal. « Ce budget est inquiétant au vu des faibles informations auxquelles nous avons accès » résume le président du groupe Toulouse pour tous qui souligne le « manque soudain de données » qui n’est pour ce dernier « pas un oubli, mais bien la preuve d’une volonté de ne rien dire car tout va mal ».

Pour justifier sa critique, Jean Luc Moudenc revient sur l’évolution de l’autofinancement de la ville par rapport à 2007. « A l’époque nous étions les premiers, derrière paris, avec un taux d’épargne brut par habitant de 341 euros. Aujourd’hui nous sommes 10ème avec 100 euros » s’inquiète le chef du groupe Toulouse pour tous. « Il est vrai que le contexte actuel n’est facile pour personne, et la hausse de TVA en janvier de 7 % à 10 % pour les transports et l’assainissement ne va rien arranger, comme la baisse de 5,4 millions d’euros en dotation de l’état pour 2014 et 2015, mais ce n’est pas la raison » continue le chef de l’opposition. Pour lui, les deux plus grandes raisons des soucis financiers de la ville sont « un taux d’absentéisme alarmant et une augmentation démesurée des budgets de fonctionnement ». « Car pendant que les investissements ont baissé de 20 % depuis 2007, en parallèle, le budget de fonctionnement a explosé ». Souvent liés à l’augmentation de la population, le chef de groupe Toulouse pour tous se demande « pourquoi on observe une augmentation de 100 millions d’euros de ces frais alors que l’augmentation de la population n’est pas au rendez-vous ».

Enfin, l’ancien Maire de Toulouse met en lumière « le risque d’un vote de budget d’annonce afin que celui-ci soit utilisé comme un outil politique pour la campagne électorale ». Il rappelle que les budgets ne sont visibles qu’en juin, « et que donc les Toulousains ne connaitront la vérité qu’après les élections ».

 

On prend les mêmes et on recommence

Depuis le début du mandat de Pierre Cohen, l’opposition municipale consacre ses critiques que la saleté de la ville et sur l’incapacité de la majorité de régler le problème de l’insécurité. Fil rouge de ce mandat, ces deux thèmes, qui seront également les grands axes de la campagne du candidat Moudenc, seront à l’ordre du jour de ce conseil municipal. En effet, le groupe Toulouse pour tous va présenter un vœu visant à nettoyer les bords de Garonne. « L’organisation leur entretien est catastrophique », s’indigne Jean Luc Moudenc. « C’est propre en ce moment, mais simplement parce que la dernière montée des eaux a tout nettoyé » rajoute-t-il. L’une des raisons de ce non-nettoyage avancée par le groupe est le découpage qui donne la responsabilité et l’entretien « aux collectivités, à la ville, à des communautés d’agglomérations et même à l’Etat. Plus personne n’y comprend rien ». Il demande à ce qu’un gestionnaire unique soit mis en place afin de faire le lien entre tous les responsables.

Coté sécurité, c’est le quartier Arnaud Bernard qui est ciblé par l’ancien Maire de Toulouse. « La violence est en forte augmentation dans cette zone et l’Etat refuse de placer le centre-ville en ZSP, ce qui fait que des personnes se retrouvent à se faire agresser pour un simple coup de klaxon » s’indigne Jean-Luc Moudenc. Il demande un renforcement de la présence policière sur place, et l’installation de caméras de sécurité dans le quartier et en amont.

 

 

Article de François Nys

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

2 Commentaires

  1. Allez, encore un effort Jean-Luc…et proposez donc aux toulousains un projet ambitieux pour Toulouse.
    Un grand et beau projet qui décoiffe…en dehors de la LGV!
    A défaut d’être réalisable, faites nous au moins rêver, nous qui nous enfonçons chaque jour, tous partis confondus, un peu plus dans la déprime chronique et la défiance envers nos politiques.

  2. Sans compter qu’il est payé par nos impôts…
    Et en plus, lui qui veut une 2è rocade, il sait que c’est un gouffre financier ! En plus, ce type ne le sait peut-être pas mais il y a de moins en moins de pétrole… ou alors il envisage de virer le moteur des bagnoles pour les mettre à la pédale ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici