Accueil Articles Politique Cujives donne une leçon de laïcité à Moudenc, la droite se défend

Cujives donne une leçon de laïcité à Moudenc, la droite se défend

Romain Cujives (à droite) et Jean Luc Moudenc (à gauche)Ce samedi, alors que d’un coté Pierre Cohen profitait de la Gay Pride pour célébrer le premier mariage entre couples de même sexe à Toulouse, son adversaire politique, Jean Luc Moudenc, a rencontré le Pape François. Un « hasard du calendrier » relevé par le Conseiller Municipal PS de Toulouse Romain Cujives qui en a profité pour donner une leçon de laïcité à son aîné UMP. Une intervention qui a entraîné une réponse rapide de l’ancien maire de Toulouse.

 

Romain Cujives, Conseiller Municipal PS : « S’il n’est pas choquant d’entendre le pape exprimer son opinion sur les débats de société, il est dangereux et contraire au principe de laïcité que de recommander à des élus de la nation une attitude future concernant des lois au nom d’idéaux religieux. Celui qui a mené une lutte acharnée contre le projet de mariage pour tous aux cotés d’intégristes semble, par son silence, avoir compris et accepté ces injonctions papales.

Nous appelons donc le Député, Conseiller Municipal, Président de l’UMP 31, Jean-Luc Moudenc à veiller en tant qu’élu de la nation au strict respect de ce principe au risque de faire ressurgir des débats dépassés qui pourraient nuire au vivre ensemble dans notre cité. »

 

Jean Michel Lattes, porte-parole de Toulouse Avenir présidée par Jean Luc Moudenc : « Le Conseiller municipal socialiste, en mal de notoriété, […] tente de nous donner une ‘leçon de laïcité’, outré que Jean-Luc Moudenc ait pu rencontrer l’un des Chefs d’État les plus influents au monde.

Je lui conseille de revoir ses classiques… la laïcité n’est pas le rejet des religions mais le respect de toutes les religions. Elle implique qu’un rassemblement des hommes athées ou de religions différentes est possible au sein d’une même société. Malgré cela, en bon ayatollah de la pensée unique, le conseiller municipal cherche à diviser la société entre les ‘bons athées’ et les méchants ‘croyants’.

Pourtant, il n’a pas toujours opéré cette confusion puérile. Par exemple, il n’a pas critiqué ses camarades Jean-Marc Ayrault et Laurent Fabius lorsqu’ils se sont rendus à la messe d’installation du Pape François en mars dernier.

Quant au Groupe d’amitié France-Saint Siège, je l’invite à en analyser la composition. Il y trouvera des membres de sa famille politique : S. Andrieu, S. Alaux, P. Cherki, A. Jung, J. Lambert… »

 

Guillaume Truilhé

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici