Accueil Articles Politique Municipales 2014 : Le parti socialiste 31 passe à l’action

Municipales 2014 : Le parti socialiste 31 passe à l’action

« Fiers de Toulouse, Fiers de la gauche ». C’est ainsi que les militants du PS31 ont décidé de s’adresser aux toulousains. 200 000 tracs seront distribués à partir de ce matin sur les grands marchés de la métropole (Carmes, Crystal, Saint-Cyprien, Borderouge, etc.).

 

« Quand il y a des choses qui vont bien, il faut l’affirmer haut et fort », explique Emmanuel Auger, du Comité de Ville du PS, responsable de l’animation et de la coordination de l’action militante. Et d’ajouter qu’après une période de silence, « nous ne voulons pas faire une démonstration de force mais affirmer la volonté des militants d’exister. L’opposition aura désormais un nouvel adversaire ! ».

Un début de campagne pour les élections municipales de 2014 ? « Pas encore, assure Emmanuel Auger. Mais le PS toulousain aura son mot à dire le moment venu » (le candidat PS sera désigné le 10 octobre prochain). Pour l’instant, il s’agit donc de communication politique uniquement.

« Dans un contexte national difficile, c’est un peu simple de tomber dans le pessimisme », ajoute-t-il. C’est pour ça que le PS lance ce prospectus qui établit un bilan « globalement extrêmement positif » du mandat de Pierre Cohen. Y sont donc salués la création de 1000 places en crèches, le défi propreté, la construction de logements sociaux et de nouveaux espaces culturels comme l’Espace Job, le réaménagement du centre-ville ou encore l’abonnement Tisséo à 10€ pour les moins de 26 ans. Tout en cassant, au passage, un peu de sucre sur le dos de l’opposition…

 

« Une droite toulousaine mensongère et réactionnaire »

Face à des infographies montrant l’avancement de Toulouse sur le plan national (ville la plus dynamique, au top du palmarès des hôpitaux et 1ère métropole où il fait bon étudier), on retrouve une liste des « intox » de la « droite toulousaine de plus en plus mensongère » et « de plus en plus réactionnaire ». Avec preuves à l’appui : « Intox : la droite a dit « Pierre Cohen augmentera les impôts d’au moins 60% » / Désintox : en moyenne annuelle, le taux de Taxe d’Habitation voté par la ville et la Communauté Urbaine n’a évolué que de 0,3% depuis 2008 ».

Las des attaques d’une opposition que François Briançon, président du groupe SRR (Socialiste, Radical et Républicain), juge « coincée à l’image qu’on avait de Toulouse dans les années 80 », les socialistes réagissent ainsi au livret de Jean-Luc Moudenc intitulé « Toulouse 2008-2013, le bilan de cinq années gâchées ». Un livret qui choque Emmanuel Auger : « M. Moudenc s’en prend d’abord à Toulouse avant de s’en prendre à l’équipe municipale. Il participe à la dégradation de l’image de la ville et de ses habitants. »

 

Article de Joséphine Durand

1 COMMENTAIRE

  1. Emmanuel Auger se dit choqué par les critiques de l’opposition, mais moi, ce qui me choque, c’est qu’un maire de Toulouse socialiste, tel que Pierre Cohen, ne soit élu qu’avec 30% des inscrits! C’est oublier un peu facilement, que le PS ne fait plus rêver 40% de toulousains abstentionnistes et majoritaires de fait! Une défaite en soi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici