Accueil Articles Politique Législatives : Sacha Briand lance une campagne téléphonique sur la 1ère circonscription

Législatives : Sacha Briand lance une campagne téléphonique sur la 1ère circonscription

Sacha Briand, candidat UMP aux législatives et sa suppléante, Marie Hélène Mayeux BouchardSacha Briand, candidat UMP de la 1ère circonscription de Haute-Garonne affrontera Catherine Lemorton, dimanche prochain. Une semaine pour inverser une tendance forte favorable à la députée sortante, qui a obtenu 43,63 % des voix au premier tour. Sacha Briand a décidé de frapper fort pour les derniers jours de campagne.

 

« Dimanche prochain, c’est autre match qui se joue » affirme Sacha Briand. Malgré son score de 23,34%, le candidat UMP reste confiant, et compte sur un sursaut de mobilisation au second tour. « On a 8000 voix d’écart, mais 33 000 électeurs ne sont pas allés voter » souligne-t-il. Le nombre de candidats, 17 sur la première circonscription, aurait découragé les électeurs, qui sont désormais confronter à « un choix clair ». Comment mobiliser le plus grand nombre, en si peu de temps ? Sacha Briand opte pour une solution jamais utilisée en Haute-Garonne, « un message vocal téléphonique envoyé à tous les numéros de la circonscription, exceptés ceux inscrits sur liste rouge et orange » annonce-t-il. Après le courrier personnalisé, cette nouvelle campagne téléphonique devrait toucher « 65 000 électeurs, si on arrive à en mobiliser ne serait-ce que 10%, on rattrape notre retard » explique le candidat.

Le message dure moins d’une minute, mais va droit au but en résumant le choix entre « la candidate de la légalisation du cannabis, du droit de vote des étrangers et de l’augmentation des impôts contre celui de pouvoir d’achat et de l’emploi ».

Concernant la légalisation du cannabis Sacha Briand, s’appuie sur un rapport rendu en juillet 2011, intitulé « Pour mieux lutter contre le cannabis, sortir de l’hypocrisie ». « Il est signé par Catherine Lemorton et Gérard Bapt » signale-t-il. La députée sortante ne s’est jamais exprimé à ce sujet durant sa campagne « elle avance masqué en refusant de donner ses positions sur des sujets importants », et plus globalement « elle n’a avancé aucune proposition, et s’est contentée d’appeler à voter pour une majorité présidentielle » dénonce Sacha Briand. En outre, il regrette que son adversaire ait « refusé un débat proposé par TLT » et y vois un signe de mépris. Et comme dirait Albert Camus « le mépris en politique prépare l’avènement du fascisme » cite Sacha Briand.

 

Coralie Bombail

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici