Accueil Articles Politique Législatives : le socialiste Gilbert Hebrard défie Kader Arif

Législatives : le socialiste Gilbert Hebrard défie Kader Arif

Gilbert Hebrard, candidat dans la 10ème circonscription, et sa suppléante, Annie Maury

Gilbert Hebrard candidat dissident aux élections législatives sur la 10ème circonscription de Haute-Garonne risque l’exclusion définitive du Parti Socialiste. La raison, il s’oppose aujourd’hui à un ministre du gouvernement, Kader Arif. Ce qui n’entame en rien sa détermination.


Il sera candidat quoiqu’il en soit. Gilbert Hebrard, exclu provisoirement du Parti Socialise reste dans la course aux législatives. Mais l’exclusion « sera définitive en cas de non retrait de sa candidature d’ici vendredi » annonce Sébastien Denard, secrétaire départemental du PS.

L’investiture de Kader Arif a été vécue comme une injustice par le dissident. « J’ai très tôt annoncé que cette circonscription était mon territoire » remarque-t-il. D’autant que ce choix s’est fait au nom de la diversité. Non seulement, « selon les statuts du parti, la diversité peut également être représentée par un ouvrier ou un agriculteur, ce que je suis », mais Kader Arif ne pourra pas exercer son mandat de député et cédera la place à sa suppléante, Emilienne Poumirol, médecin généraliste. « On est trompé sur la diversité, les électeurs et les militants vont avoir du mal à suivre » clame Gilbert Hebrard. Le candidat est bien décidé à aller jusqu’au bout, malgré les sanctions. « Ma cause est juste, j’ai conscience de ce que je risque, mais j’assumerai » déclare-t-il.

Bref, la situation est plus qu’houleuse au Parti Socialiste 31. Des divisions qui font le jeu de l’UMP. « Je n’en porte pas la responsabilité. J’ai fait les choses dans les règles de l’art et 24 heures avant le dépôt des candidatures, le bureau national du PS décide de placer Kader Arif sur cette circonscription. C’est dramatique » raconte le dissident, amer.

Militant depuis 20 ans au Parti Socialiste, Gilbert Hebrard ne « changera pas de camp ». Exclu ou pas, « je défendrai le programme de François Hollande, et si je suis élu je soutiendrai les mesures de sa majorité à l’assemblée » précise-t-il.

Né sur cette circonscription, et agriculteur, le candidat s’estime le mieux placé pour représenter ce territoire.  Dans son programme, il compte développer l’industrie agro-alimentaire, « la première économie de la région ». Il défendra également le prolongement de la ligne B du métro jusqu’à Labège, « la deuxième ville du Sicoval, qui risque de se scléroser sans le métro » explique-t-il.

En tous cas, les menaces du PS n’entament en rien la confiance de Gilbert Hebrard. «Je crois dur comme fer que j’arriverai en tête dès le premier tour » affirme-t-il.

 

Coralie Bombail

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici