Accueil Articles Politique Toulouse : Eva Joly et Cécile Duflot pensent déjà aux législatives

Toulouse : Eva Joly et Cécile Duflot pensent déjà aux législatives

Eva Joly et Cécile Duflot à Toulouse pour préparer les élections législatives

Eva Joly et Cécile Duflot, secrétaire nationale d’Europe Ecologie – Les Verts, étaient à Toulouse jeudi et vendredi dernier afin de soutenir François Hollande en vue du second tour. L’occasion également de préparer les législatives dans la région.


« Il est important de s’assurer que toutes les voix écologiques se reportent sur la candidature de François Hollande » déclare Eva Joly. A deux jours du scrutin décisif, les soutiens se resserrent autour du candidat socialiste. Les deux ambassadrices des verts étaient présentes jeudi soir à son dernier meeting, place du Capitole. Hier, elles sont allées à la rencontre des toulousains, au marché de Jeanne d’Arc. L’accueil est chaleureux et encourageant, « en décalage avec le score que j’ai réalisé » remarque Eva Joly. Si l’ex candidate est « déçue » de son résultat au premier tour, elle est néanmoins optimiste pour les législatives car « il ne correspond pas à l’importance du mouvement écologique dans l’opinion » affirme-t-elle.

En outre, l’accord passé avec François Hollande leur donne grand espoir de voir l’émergence d’une « vraie représentation de l’écologie à l’assemblée nationale ». Un accord dans lequel Cécile Duflot, comme Eva Joly ont une « confiance élevée » malgré certains doutes chez les commentateurs de la vie politique. Cécile Duflot reconnait qu’ « aucune majorité politique n’a un projet déterminé à l’avance », mais elle sait d’ores et déjà que les écologistes, si François Hollande est élu, « prendront part au débat parlementaire et pourront interagir avec le futur gouvernement ». Mais la question nucléaire reste plongée dans le flou. Le programme de François Hollande de sa première année de mandat ne mentionne aucune fermeture de centrales. « Notre accord prévoit la fermeture de 24 centrales sur 10 ans. L’objectif est d’engager ce calendrier, sans brutalité, car nous avons conscience que la France est encore dépendante du nucléaire » explique Cécile Duflot.

Pas d’inquiétudes donc sur l’accord entre le PS et les verts. Mais les relations entre les deux partis sont tout même envisagées sous l’angle du « rapport de force », selon le conseiller municipal Régis Godec (EE-LV). « Les verts doivent être un contre-pouvoir au sein de la gauche, car le PS a tendance à s’arrêter aux portes du changement » déclare-t-il.

Bref, les écologistes sont « sereins et déterminés » pour l’avenir. Eva Joly et Cécile Duflot ont rencontré l’ensemble des candidats EE-LV aux élections législatives de Haute-Garonne. L’occasion d’aborder leurs projets pour Toulouse. Tous, savent qu’après les élections, le plus restera à faire.

 

 

Coralie Bombail

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici