Accueil Articles Politique Godec, Borgel, Pouchelon : le débat était aussi sur Twitter hier soir

Godec, Borgel, Pouchelon : le débat était aussi sur Twitter hier soir

Les politiques locaux commentent le débat Sarkozy Hollande sur twitter

Hier, François Hollande et Nicolas Sarkozy se sont affrontés lors du traditionnel débat de l’entre-deux tours. Si les échanges ont parfois été virulents, leurs soutiens locaux ne l’ont pas moins été dans leurs commentaires sur Twitter.


« Quand on pense que l’UMP attendait ce débat pour remonter la pente… » tweete Christophe Borgel, candidat PS aux élections législatives toulousaines, hier vers 22h. Le débat entre les deux candidats a largement été commenté, en direct, sur le réseau social Tweeter. Et les hommes politiques de la région n’y sont pas allés de main morte. « Il n’a convaincu que les socialistes, et encore pas sur » peut-on lire sur le compte d’Elisabeth Pouchelon, candidate UMP aux élections législatives.

Mises à part les « petites phrases », le fond du débat a également fait l’objet de remarques. Sur l’immigration par exemple, Elisabeth Pouchelon signale que François Hollande n’est « pas crédible », qu’il n’était « même pas présent pour le vote sur le burqa » et surtout, concernant le droit de vote des étrangers « il ne voit pas le risque de communautarisme ». Du côté socialiste, Christophe Borgel écrit « Islamophobie quand tu nous tiens, le président sortant se lâche ».

Autre sujet, la hausse des impôts « le président sortant veut faire peur avec la hausse des impôts, la peur, encore et toujours » souligne Christophe Borgel, tout en remarquant qu’il préfère « prélever sur les ménages les plus aisés, plutôt que la TVA pour tous ». Elisabeth Pouchelon se cantonne au constat qu’avec François Hollande, « une seule chose de sûr, c’est plus d’impôts ».

Régis Godec, candidat d’Europe Ecologie –Les Verts aux législatives, était également présent sur la toile hier. « On a failli parler énergie, heureusement que David Pujadas et Laurence se sont réveillés pour couper court » ironise-t-il. Il souligne également, toujours sur le même ton, un des grands thèmes absents du débat, le logement, « candidats, les 3,5 millions de ménages mal-logés vous remercient pour votre intérêt si grand ».

Bref, le match se jouait également en ligne, et là encore il est difficile de désigner un vainqueur. En tout cas, pour les socialistes, ce débat est clairement un succès, « le débat est presque fini et la présidence de Nicolas Sarkozy aussi, dimanche, on change de président » déclare Christophe Borgel, optimiste à quelques minutes de la fin du duel. Quant à Nicolas Sarkozy, Elisabeth Pouchelon résume bien sa posture, « nation, frontières, et sécurité » pour les électeurs FN, « règle d’or et passion pour la France » pour les électeurs de François Bayrou. Reste à savoir si le grand écart entre le centre et l’extrême droite portera ses fruits.

 

Coralie Bombail

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici