Accueil Articles Politique Une charte de la vie nocturne à Toulouse

Une charte de la vie nocturne à Toulouse

 

Charte de la vie nocturne à ToulouseLe Conseil municipal de vendredi dernier s’est prononcé à l’unanimité en faveur d’une Charte de la vie nocturne à Toulouse. Un outil destiné à canaliser les débordements des soirées festives, nombreuses dans la ville rose.


Toulouse, nommée première ville « où il fait bon étudier » par le magazine l’Étudiant, est réputée pour ses rues animées le soir. Mais la fête doit avoir des limites, selon la municipalité, qui a décidé d’adopter un Charte de la vie nocturne. L’objectif, « privilégier la bonne conduite et éviter les dérapages dus à l’alcool » explique Pierre Cohen. La charte sera proposée aux restaurants, bars et discothèques de la ville, le 3 octobre prochain. Les signataires s’engageront alors à mener des actions d’informations auprès de leurs clientèles, et à favoriser la médiation des représentants de la ville (rôle de l’Office de la tranquillité).

 

La Charte de la vie nocturne est une initiative saluée par tous les élus du Conseil municipal. Mais certains ont tout de même voulu apporter quelques nuances.

Christian Raynal, membre de « Toulouse pour tous » a souligné la caractère « pédagogique » de cette charte, mais rajoute « qu’il faudra mettre les moyens pour la faire respecter, c’est à dire augmenter les effectifs de la police municipale et installer de nouvelles caméras de vidéo-surveillance ». Sur ce dernier point Chantal Dounot, élue du groupe « Toulouse Métropole » surenchérit « le problème de l’installation de caméras de surveillance se pose toujours dans certains quartiers. Dans la rue Bayard, des entreprises de sécurité privés ont pris le relai en attendant leur mise en place ».

Mais sur cette question le maire de Toulouse reste inflexible, les libertés publiques avant tout, d’autant que « toutes les agressions importantes ont été résolues, ce qui prouve l’efficacité de nos services de police sans caméras de surveillance. Si vous me parlez de toutes celles qui auraient pu être évitées, je vous répondrai que les 1500 caméras déjà installées à Toulouse n’ont pas fait baisser le nombre de faits divers ».

La Charte de la vie nocturne fera t-elle mieux ? A voir…

 

Coralie Bombail

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici