Accueil Articles Politique Brigitte Barèges répond à ses détracteurs virtuels

Brigitte Barèges répond à ses détracteurs virtuels

De l’UMP à l’UPMP, il n’y a qu’un « p ». Et pourtant, le premier est un parti politique à part entière et actuellement soumis à quelques troubles en région Midi-Pyrénées, le second est un blog qui critique ouvertement cette droite officielle. Brigitte Barèges n’est pas sans connaître cette blogosphère.

A six semaines des élections régionales, un sondage « TNS-Sofrès-Logica pour France Bleu, France Télévision et le Monde » donne un PS crédité de 28% des intentions de vote au sein d’une gauche leader avec 47%, un UMP stable avec 30%, et un MoDem qui s’effondre avec 4%.

En région Midi-Pyrénées, la tête de liste de l’UMP pour les élections régionales, Brigitte Barèges, a quant à elle contesté le sondage commandé par son adversaire PS, Martin Malvy.

Mais la députée-maire de Montauban est elle-même critiquée au sein de son propre parti au niveau régional. La liste de ses candidats a reçu l’aval national du secrétaire général de l’UMP, Xavier Bertrand, mais n’est pas réellement approuvée par tous les participants concernés : des modifications de dernière minute ont donc été faites en début de semaine.

Cette liste est devenue la cible récente de l’UPMP, parti virtuel toujours prêt à repérer le moindre faux-pas de Brigitte Barèges, qui déçoit ces ultras de l’UMP. Les internautes ont ainsi pu voir sur le site d’un de ces 2 blogueurs, une version différente de la liste présentée officiellement : autrement plus dérisoire, ils ont publié une liste de courses.

La candidate est au courant de ce genre d’attaques pourtant en retrait de la scène politique : les batailles d’opinion pour les élections se joueraient désormais dans la vie publique et privée, dans tous les types de médias, sur tous les supports.


Brigitte Barèges parle de l’UPMP par ToulouseInfos

Anaïs Wahl

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici