Accueil Articles Politique Pierre Cohen et Gérard Collomb défendent les communautés urbaines

Pierre Cohen et Gérard Collomb défendent les communautés urbaines

Pierre CohenLes communautés urbaines dénoncent « l’injuste réforme de la taxe professionnelle ». Le ministre de l’Aménagement du Territoire leur promet près de 100 milliards d’euros.


La 38ème journée de l’association des communautés urbaines de France (ACUF) s’est déroulée vendredi 15 octobre à Toulouse. Le Grand Toulouse est la dernière entité avec Nice – en décembre 2008 – à avoir rejoint l’ACUF dirigée par le maire PS de Lyon, Gérard Collomb, et dominée largement par des élus socialistes. En face d’eux, se tenait le représentant du Gouvernement Michel Mercier chargé de les rassurer quant à leur financement.


La réforme de la taxe professionnelle adoptée, « c’est la moitié des ressources qui s’envolent », explique le président délégué de la communauté urbaine de Toulouse, Claude Raynal. « Malheureusement, si l’on souhaite développer les agglomérations, nous n’avons que deux solutions: réduire les investissements, ou hausser les impôts des ménages », selon Gerard Collomb qui poursuit: « Si l’on veut se développer, il est impossible de faire ceinture ». « Faire ceinture », c’est la politique que l’Etat s’est décidée à menée en allouant « 99 milliards d’euros aux collectivités  pour garantir leurs ressources, la nouvelle contribution économique territoriale succédant à la taxe professionnelle va leur apporter une dynamique économique » assure le ministre Michel Mercier.


« Les collectivités ont perdu une fiscalité qui accompagnait le développement économique, elle ont perdu leur autonomie fiscale au profit d’une recentralisation, elle ne conservent que la fiscalité des ménages et devront renoncer aux investissements pour ne pas les imposer davantage », a rétorqué de son côté le président de la communauté du Grand Toulouse Pierre Cohen (PS) lors d’une conférence de presse. Il a, par ailleurs, porté sa ville candidate à l’organisation des “Etats généraux de la décentralisation et de la fiscalité”, proposition du président de l’association des départements de France Claudy Lebreton.

Interrogé sur le ralliement de Ramonville au Grand Toulouse, Pierre Cohen prend bien soin de ne pas se mouiller. « Je prends acte de la décision de Ramonville et de celle du Sicoval. Je ne veux pas entrer dans une logique de force. Mais la loi n’impose pas de limite à la définition d’un territoire pour une communauté urbaine, à partir de ce fait, tout est possible et je n’ai pas l’intention de m’interposer », a assuré le maire de Toulouse.


Walid Hamadi


La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici