Accueil Articles Politique Conseil municipal: la droite trahie...par la droite

Conseil municipal: la droite trahie…par la droite

Conseil municipal, première délibération, première démission de l’année. Vendredi, Jean-Luc Moudenc a en effet annoncé la démission de ses élus en espérant que le prochain vote sera plus favorable au groupe Toulouse pour tous.

 

Tout commence en décembre dernier, lorsque la droite toulousaine se divise en deux camps. « Toulouse pour tous » de Jean-Luc Moudenc d’un côté, et « Toulouse Métropole » de René Bouscatel de l’autre. Le Conseil municipal de vendredi était le premier qui voyait les deux groupes s’affronter. (En réalité le premier était en décembre mais le groupe Toulouse Métropole s’était formé la veille). Et le clash ne s’est pas fait attendre. Dès la première délibération, où les élus devaient élire 13 nouveaux représentants à la communauté urbaine, Jean-Luc Moudenc annonce la démission de ses élus.

La cause de cette solution radicale, les membres de « Toulouse Métropole » ont préféré voter pour les élus du groupe des Non inscrits. « Toulouse pour tous » n’obtient alors qu’un siège supplémentaire à la Communauté. Pour Jean-Luc Moudenc « c’est une trahison, qui ne peut pas rester sans suite ». Un Conseil municipal va avoir lieu pour procéder à une nouvelle désignation des élus, afin que « chaque groupe soit représenté proportionnellement » espère l’ancien maire de Toulouse.

 

L’UMP 31 n’a pas tardé à réagir. Dans un communiqué, la fédération locale de la majorité présidentielle condamne l’attitude des trois élus qui ont voté contre leur camp. « En cela ils affaiblissent un peu plus leur famille politique et renforcent la gauche qui se réjouit de ces divisions ».

Reste une question en suspend, comment les élus dissidents vont ils être sanctionnés? A l’heure actuelle, rien n’est encore décidé. Le communiqué nous informe juste que « l’UMP 31 informera le siège national de ce positionnement pour le moins curieux et lui laissera le soin de prendre toutes les mesures qu’il jugera utile pour faire cesser les divisions ».

Coralie Bombail

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici