Accueil Articles Politique Toulouse : Nouvelle passe d’arme Cohen-Moudenc sur les finances de la ville

Toulouse : Nouvelle passe d’arme Cohen-Moudenc sur les finances de la ville

Conseil municipal de ToulouseCe vendredi, le quatrième Conseil municipal de la mandature de Jean-Luc Moudenc a été le théâtre d’un nouveau conflit entre la majorité et l’opposition. Accusée dans la presse en début de semaine d’avoir laissé un trou de 100 millions dans les caisses, l’ancienne majorité a accusé ses successeurs de vouloir justifier l’abandon de certaines promesses de campagne.

 

41 délibérations étaient à l’ordre du jour du Conseil municipal de vendredi dernier comme le budget primitif 2014 du Crédit municipal de Toulouse,  le renouvellement de l’action de l’association L’Enfanfare pour la garde d’enfants à domicile sur des  horaires atypiques, l’organisation de la semaine de Hanoï à Toulouse ou encore l’abandon de la Maison de l’Image. Annoncée le 30 avril dernier, cette décision « va nous permettre d’économiser 20 millions d’euros », justifie l’adjoint aux finances, Sacha Briand, qui pointe « un manque de 100 millions d’euros pour boucler le budget 2014 ». En abandonnant ce projet, en baissant les subventions aux associations et en reprogrammant certains évènements culturels, « vous faites le coup de la panne aux électeurs Toulousains », dénonce le communiste Pierre Lacaze pour qui Jean-Luc Moudenc « connaissait l’état des finances de la ville ». « La gestion de la ville a été conduite en transparence totale », confirme Pierre Cohen qui voit dans ces annonces une « mise en scène pour ne pas réaliser son programme ».

 

Une fête de la musique « familiale et éclectique »

Depuis quelques années et la prise en main de la programmation de la fête de la musique par Joël Saurin, le bassiste de Zedba, la scène située place du capitole est réservée aux groupes toulousains. A son arrivé, le nouveau conseiller municipal délégué aux fêtes et manifestations, Frédéric Brasilès, s’est empressé de déprogrammer les artistes prévus pour cette année. « La programmation n’était pas actée et encore moins budgétée. Nous avons donc mandaté Nathalie Capdevielle de Quai des étoiles afin de redonner à cet événement un côté familial et populaire tout en mettant en avant des artistes féminins pour assurer plus de parité », explique le conseiller municipal délégué qui souligne que l’opération a permis de d’économiser 8454,04 euros (39.990,46 euros contre 48.444,50 euros).

 

Article de Guillaume Truilhé et Charles Monnet

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici