Accueil Articles Politique Municipales : La liste « A Toulouse Place au Peuple » prend l’eau devant le siège de Veolia

Municipales : La liste « A Toulouse Place au Peuple » prend l’eau devant le siège de Veolia

La liste A Toulouse Place au Peuple prend l’eau devant le siège de VeoliaÀ l’occasion de la présentation des 69 noms de la liste « A Toulouse Place au Peuple » menée par Jean-Christophe Sellin, le Parti de Gauche et ses alliés ont organisé une conférence de presse/action devant le siège de Veolia. Un rassemblement qui n’a pas franchement été une réussite pour la liste soutenue par Jean-Luc Mélenchon.

 

À l’image de la campagne du Parti de Gauche et de ses alliés, la conférence de presse/action organisée vendredi en fin d’après-midi devant le siège de Veolia a pris l’eau. Créditée de 4% dans les sondages quand leur soutien, Jean-Luc Mélenchon, faisait 16% à la présidentielle, la liste « A Toulouse Place au Peuple » semble victime de la multiplication des listes alternatives à celle de Pierre Cohen. Un bouillon dans les sondages symbolisé par le rassemblement des 69 noms de la liste devant le siège de Véolia. Sous la pluie, Jean-Christophe Sellin et ses amis avaient prévu de procéder à un vote fictif pour s’engager sur « le retour de la régie publique de l’eau de l’assainissement et des déchets dès 2015 ». Un happening qui aurait pu faire son effet si les membres de la liste n’avaient pas oublié les bulletins… « Ils sont bloqués dans la circulation », tente de justifier un colistier avant de se diriger vers Saint-Cyprien pour faire la photo de la liste.

 

Véolia : un symbole

« Nous sommes réunis devant le siège de Veolia, concessionnaire de l’eau à Toulouse, car nous réclamons le retour de l’eau, bien commun, en régie publique dès 2015 », explique Jean-Christophe Sellin. « C’est une nécessité sociale et écologique », lance la tête de liste « A Toulouse Place au Peuple » qui compte bien faire appliquer les « lois Barnier et Sapin qui permettent à la puissance publique de récupérer l’eau comme bien public, mais aussi les personnel et leur compétence si, 20 ans après une concession, le concessionnaire privé est rentré dans ses frais d’investissement ». « Pour nous, dès 2015, l’assainissement, l’eau et le traitement des déchets doivent revenir en gestion publique à Toulouse qui est livrée aux multinationales depuis de nombreuses années ».

 

« Une liste qui représente le mouvement social »

Officiellement déposée à la préfecture, la liste « A Toulouse Place au Peuple », « représente le mouvement social », confie Jean-Christophe Sellin. Nous avons des « jeunes, des syndicalistes, des chômeurs, des professeurs, des ingénieurs, des infirmières, des retraités… un panel de personnes assez différentes mais qui sont là pour l’intérêt général », souligne l’élu toulousain. Voir les 69 noms.

 

Guillaume Truilhé et Téo Henriet

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici