Accueil Articles Politique Municipales : Jean-Luc Moudenc veut rendre Toulouse « plus intelligente »

Municipales : Jean-Luc Moudenc veut rendre Toulouse « plus intelligente »

Jean-Luc Moudenc veut rendre Toulouse plus intelligenteAprès les transports et la sécurité, le candidat UMP/UDI, Jean-Luc Moudenc, a présenté ce jeudi ses propositions sur la démocratie participative, le développement durable et les nouvelles technologies. Des initiatives qui doivent faire de Toulouse une « ville plus intelligente ».

 

Présentation de la liste de Pierre Cohen, inauguration du local de campagne de Jean-Christophe Sellin, conférence de presse de Jean-Luc Moudenc, depuis deux jours, le monde politique toulousain tourne autour du quartier Saint-Cyprien. Ce lieu est « en proie à un débat important sur le projet de BHNS Ouest que la municipalité a imposé plus que proposé », lance Jean-Luc Moudenc. Ce quartier, « qui symbolise le déficit de démocratie participative de la municipalité en place », était donc l’endroit idéal pour aborder cette dimension de son programme. « Nous pensons qu’il faut demander aux Toulousains leur avis avant et pas après la réalisation des projets », note le candidat. Et pour cela, ce dernier propose « de rétablir les maires de quartier et de mettre en place un journal participatif écrit par des toulousains volontaires ». Accompagnées d’un « talk municipal mensuel interactif », ces mesures permettront d’être au plus près et à l’écoute des Toulousains ».

 

Une municipalité verte et 2.0

La démocratie de proximité étant « un thème transversal », des propositions ont également été faites sur le développement durable et les nouvelles technologies. « Nous voulons faire de Toulouse une ville intelligente », annonce le candidat. Pour cela, « nous favoriserons les économies d’énergie grâce aux nouvelles technologies, nous relèverons les défis énergétiques et climatiques, nous développerons les énergies renouvelables et nous veillerons au respect de la biodiversité ». Autre proposition importante, l’ancien maire de Toulouse veut « améliorer la propreté des rues » en réorganisant les méthodes de travail, en créant des équipes de nettoyage et en faisant de la pédagogie.

Enfin, « Toulouse doit être leader et innovante sur les notions de service public 2.0 ». « Nous encouragerons donc les start-ups toulousaines à utiliser l’open data, nous expérimenterons l’utilisation de tablettes numériques dans les écoles primaires et nous lancerons de multiples applications Smartphone pour les usagers des services publics ».

 

Toulouse accro à la dette

« Nous assistons depuis quelques années à la quasi-extinction de l’épargne de la ville », souligne le candidat de la droite et du centre. « Il faut reconstituer la capacité d’autofinancement et pour cela, il faut faire des économies de fonctionnement ». Des audits seront donc lancés « pour trouver des améliorations et des économies à réaliser sur la mutualisation entre les services et sur l’état des finances municipales et communautaires ». « La dette est comme la drogue, plus on en prend, plus on réclame des doses supérieures », lance l’ancien maire de Toulouse qui estime que la ville a « une accoutumance à cette ‘drogue’ qui ne peut se terminer que par une hausse des impôts ». Un levier que Jean-Luc Moudenc promet de ne pas toucher.

Guillaume Truilhé

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

3 Commentaires

  1. un programme intéressant qui se dessine, une liste dynamique qui se met en place et un leader plus déterminé que jamais.
    Mr Moudenc, vous avez tout mon soutien !!

  2. Une ville plus intelligente, ça veut dire quoi exactement selon le candidat Moudenc?

    Que les toulousains étaient des imbéciles auparavant?

    Je ne connais pas à mon sens, de définition issue d’un quelconque dictionnaire, donnant la signification exacte de ce qu’est : “une ville intelligente”.

    Une phrase sans aucun sens, qui semble définir en revanche un candidat en mal d’idées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici