Accueil Articles Economie Le marché immobilier se relève de la crise

Le marché immobilier se relève de la crise

agence immobiliereLa chambre interdépartementale des notaires a présenté aujourd’hui le bilan du marché de l’immobilier ancien de Toulouse et sa région, pour l’année 2010.


Deux fois par an, la chambre interdépartementale des notaires fournit une analyse sur les tendances du marché immobilier. L’étude « porte sur la quasi totalité de l’année 2010 » précise Michel Fargues, délégué de l’Institut national du développement immobilier. En Haute-Garonne, « le volume des ventes et les prix sont en hausse » poursuit-il.

Avec une augmentation de 5,5% du prix au mettre carré des appartements, qui atteint 2307 euros, le département reste dans la tendance nationale.

A Toulouse, l’hypercentre est le plus touché par cette hausse, alors que le Mirail est le seul quartier en dessous de 1500 euros. Les minimes est « le quartier star de 2010 », qui malgré le nombre de vente record, reste abordable.

 

En revanche, le prix de vente des maisons en Haute-Garonne dépasse largement le chiffre national, en atteignant 238 400 euros en moyenne (186 600 euros sur le reste de la France). Seul le marché des terrains à bâtir « subit encore les effets de la crise », même si la reprise s’amorce      petit à petit, aux dire de Boris Vienne, notaire à Cornebarrieu.

En 2011,. Mais les élections présidentielles « historiquement perturbatrices » pour le marché immobilier, et la réforme du droit du patrimoine prévue avant l’été, risquent fort de gâcher ce bonheur…

 

Coralie Bombail

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici