Accueil Articles Economie La Caisse d'Epargne de Midi-Pyrénées fait ses comptes

La Caisse d’Epargne de Midi-Pyrénées fait ses comptes

La caisse d'épargne présente son bilan 2011.La Caisse d’Epargne de Midi-Pyrénées a présenté son bilan sur l’année 2011. L’objectif principal étant avant tout de rassurer et de montrer son implication dans divers projets régionaux.


Pierre Carli, président du directoire de la Caisse d’Epargne de Midi-Pyrénées confirme la solidité financière et commerciale de la banque. En effet, malgré la période de crise économique mondiale, la Caisse d’Epargne de Midi-Pyrénées a pu injecter 1,7 milliards d’euros dans l’économie régionale, au cours de l’année 2011.

La baisse du taux du livret A, qui a entrainé une perte de 12 millions d’euros pour la Banque, n’a pas eu de répercutions sur le Produit Net Bancaire qui passe de 316,6 millions d’euros en 2010 à 317,2 millions d’euros en 2011. Autre preuve que les banques n’agonisent pas, le résultat net augmente de 8% par rapport à 2010 Il passe de 53,3 millions d’euros à 57,7 millions d’euros pour 2011.

La Caisse d’Epargne de Midi-Pyrénées réinvestit une partie de cet argent dans la région. En effet, elle participe à plus de 146 projets, portés par les associations de Midi-Pyrénées. Cela pour près d’un million d’euros. Aide à la personne, aide aux personnes âgées, insertion sociale, club Handisport, la Banque a su faire profiter les individus les plus nécessiteux.

 

Paroles de campagne

Lorsque la question de « l’actualité électorale » est évoquée, Pierre Carli fustige certains candidats qui voudraient « que pour prêter 1 euro, il faille un euro de collecte. Ceci parait totalement contraire au rôle historique des banques ». Ou bien lorsque la question de doubler le plafond du livret A est mise sur la table, le président du directoire répond : « c’est une mesure contraire à l’aide aux plus pauvres. Ce ne sont pas, en général, les classes les plus pauvres qui atteignent le plafond du livret A. Cette mesure sert les plus riches ».

Désormais, le temps est à l’établissement de nouveaux projets pour 2012. Pierre Carli s’attend à des résultats « semblables » pour l’année à venir. La Banque mise sur une nouvelle image, plus dynamique et plus accès sur la modernité, d’où son slogan « La Banque nouvelle définition ».

 

Yoann Solirenne

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici