Accueil Articles Economie Béziers. Viticulteurs et vignerons main dans la main face à la crise

Béziers. Viticulteurs et vignerons main dans la main face à la crise

Béziers. Viticulteurs et vignerons main dans la main face à la crise cdr
Béziers. Viticulteurs et vignerons main dans la main face à la crise
cdr

Les viticulteurs et les vignerons de l’AOP à Faugères mettent de côté leur différends et s’associent pour faire face à la crise. Une situation inédite.

Hier ennemis, aujourd’hui associés. La crise du Covid-19 aura provoqué bien des surprises. Au nord de Béziers, à Faugères, deux partis analogues s’unissent : les vignerons indépendants et les viticulteurs des caves coopératives.

La présidente de l’appellation Faugères Nathalie Caumette explique ce revirement à France 3 : “Nos différences ne sont plus le moteur d’une compétition effrénée où il faut vaincre ou mourir. Au contraire, elles sont la source de nouvelles formes de coopération qui participent à notre effort d’adaptation.”

Depuis le 27 avril, la cave coopérative de l’Appellation d’origine protégée (AOP) Faugères accueille ainsi chaque semaine deux vignerons qui viennent y vendre leur vins.

Cette initiative solidaire jamais observée auparavant ne devrait pas occasionner des pertes financières à la cave coopérative. En effet, comme l’indique France 3, ses circuits de distribution ne sont pas les mêmes et se destinent davantage à la grande distribution.

Malgré cette union, le risque économique persiste. Pour Nathalie Caumette, le chômage technique n’est pas possible dans le milieu du vin. Elle explique à France 3 : “Il y a un vrai risque pour les viticulteurs de la région, les entreprises viticoles sont déjà très fragiles car nous avons eu des années difficiles depuis 2015, avec deux ans de grande sécheresse suivis de deux années marquées par le mildiou. Nous ne savons pas combien d’entre elles vont survivre à cette crise…”

Il n’y a plus qu’à espérer que les deux partis ne virent pas au rouge pour ne pas broyer du noir.

Les Faugères en chiffre : 

-5000 hectares dont 1900 plantés en vignes

-Un vignoble qui s’étend sur 7 villages (Autignac, Cabrerolles, Caussiniojouls, Faugères, Fos, Laurens et Roquessels)

-Appellation d’origine contrôlée (AOC) obtenue en 1982, la seconde appellation rouge du Languedoc,

-33 hecto/hectare en moyenne : un rendement modeste sur des terres rocheuses peu fertiles,

-57 000 hectolitres produits par an (déclaration de récolte 2019)

 

Lisa Hervé

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici