Accueil Articles Economie Occitanie. 109 000 entreprises ont déposé une demande d’activité partielle

Occitanie. 109 000 entreprises ont déposé une demande d’activité partielle

Occitanie. 109 000 entreprises ont déposé une demande d’activité partielle Illustration : Toulouse Infos
Occitanie. 109 000 entreprises ont déposé une demande d’activité partielle
Illustration : Toulouse Infos

Le déploiement de l’ensemble des dispositifs de soutien aux entreprises portés par l’État et la Région se poursuit de manière massive en Occitanie.

Le nombre de salariés protégés par le dispositif de l’activité partielle continue à augmenter, 109 000 entreprises ont déposé une demande d’activité partielle pour 841 000 salariés au total.

Le fonds de solidarité pour les professions libérales et petites entreprises a bénéficié à 139 000 entreprises.

Le dispositif complémentaire mis en œuvre par la Région pour soutenir les entreprises dont le chiffre d’affaire a baissé de 40 à 50 % en mars a permis de soutenir près de 1350 entreprises. L’Urssaf a accepté 6 752 demandes de bienveillance pour des reports de charges sociales

Le nombre de Prêts garantis par l’État continue à augmenter rapidement (1750 PGE sont accordés en moyenne chaque jour). Au total 36 698 entreprises en bénéficient actuellement pour un montant moyen de 128 000€.

Une publication spécifique de l’INSEE intitulée « Point sur la conjoncture économique régionale » présente de manière détaillée l’impact de la crise du covid en Occitanie.

L’activité économique régionale a globalement baissé d’1/3, ce qui est comparable au niveau national et en Occitanie, 57 % des salariés du privé sont en activité partielle au 5 mai.

Le déconfinement qui va débuter ce lundi 11 mai sera progressif, mesuré et réversible.

Un protocole national de déconfinement pour les entreprises a été publié sur le site du ministère du travail pour aider les chefs d’entreprise à mettre en œuvre une organisation respectant les règles sanitaires permettant d’éviter une seconde vague du virus.

Elle repose sur trois piliers :

1 – Le télétravail doit être la règle chaque fois qu’il peut être mis en œuvre.

Ce développement sera soutenu par l’ensemble des organismes de conseil de qualité publics ou privés, notamment les chambres consulaires. Les tiers lieux (1000 places de travail en Occitanie) constituent également un atout dans le déploiement du télétravail.

Le plan Industrie du Futur porté conjointement par l’État et la Région permettra d’accompagner 400 entreprises dans cette dynamique avec un volet numérique particulièrement développé.

2 – Lorsque le travail n’est pas possible, l’organisation des locaux d’activité doit intégrer les dispositions spécifiques liées à la nécessaire distanciation sociale : nombre de personnes simultanément admises dans un espace et gestion des flux.

3 – En derniers recours et lorsque ces précautions ne sont pas suffisantes, l’utilisation des mesures de protection individuelle est recommandée (masques).

 

La rédaction

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici