Accueil Articles Economie Toulouse. Exonération des charges pour les petites entreprises

Toulouse. Exonération des charges pour les petites entreprises

Toulouse. Exonération des charges pour les petites entreprises Photo : Toulouse Infos
Toulouse. Exonération des charges pour les petites entreprises
Photo : Toulouse Infos

Le gouvernement a annoncé l’annulation des charges patronales dues par les entreprises de moins de 10 salariés pendant le confinement.

Commerces dits non essentiels, ils ont été nombreux à fermer leur établissement le 15 mars au soir. Restaurants, bars, salons de coiffure… Beaucoup d’entreprises ont été dans l’obligation de mettre la clef sous la porte puisque leur activité est gelée depuis plus de deux mois. À Toulouse notamment, le déficit dans les trésoreries déjà important avec les manifestations des Gilets Jaunes en 2018, a été aggravé par la crise du Covid-19.

Pour éviter une faillite générale, le Ministre de l’action et des comptes publics Gérald Darmanin a annoncé le 4 mai l’annulation des charges fiscales et sociales des petites entreprises, ayant fait l’objet d’une fermeture administrative, pour les mois de mars, avril et mai.

Restauration, hôtellerie, salon de coiffure, libraire… Quel que soit le secteur, toutes les entreprises qui ont moins de 10 employés sont concernées par cette exonération, soit 400 000 au total.

Cette exonération constituerait la première marche du plan de relance des entreprises attendu pour septembre. Ce report de paiement des charges sociales serait d’un montant de 17 milliards d’euros depuis le 15 mars, a indiqué le 4 mai le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin.

Un soulagement qui n’est pas suffisant

À Toulouse, beaucoup de commerces se sentent soulagés par cette mesure, bien que pour certains “c’est juste évident”. Le futur reste incertain : “il adviendra que pourra”, nous explique une restauratrice toulousaine.

Malgré les annonces, les syndicats restent sur leur garde. L’Union des métiers et des industries a posté sur sa page Facebook UMIH 31 le 4 mai : “Il ne faut pas croire que L’État et les assurances nous font des cadeaux, c’est juste une avance de trésorerie afin que nous puissions survivre.”

La fédération des artisans et commerçants a interrogé les petites entreprises de la ville. Elle a sondé 2 754 commerçants et artisans locaux sur les mesures post-confinement , indique 100% radio. 75 % d’entre eux souhaitent une “exonération pure et simple, ou rien” sur l’année 2020 pour les taxes, notamment la Contribution foncière des entreprises.

 

Lisa Hervé

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici