Accueil Articles Economie Emploi : des offres sur-mesure pour les Midi-Pyrénéens

Emploi : des offres sur-mesure pour les Midi-Pyrénéens

Le préfet et le directeur de Pôle emploi soutiennent l'emploi dans la région. Pour lutter contre la hausse du chômage, le préfet Henri-Michel Comet et le directeur régional de Pôle emploi ont signé une convention pour 2012. Une hausse de 8% de chômeurs en 2011 alors que les entreprises recrutent toujours… C’est la situation de l’emploi en Midi-Pyrénées. Un plan est prévu pour requalifier à la fois les bassins d’emploi et les salariés.

 

« Nous avons quatre objectifs en 2012. Une meilleure transparence du marché de l’emploi, la personnalisation de l’accompagnement, la sécurisation du parcours du salarié et la territorialisation » décrit Henri-Michel Comet, le préfet de Haute-Garonne. Il a signé, hier, une convention avec Pôle emploi pour faire baisser le chômage et mieux répartir le marché du travail en Midi-Pyrénées.

Sur les 207 000 demandeurs d’emploi dans la région, ce sont particulièrement les plus de 50 ans qui sont les plus touchés. « La situation économique est en cause, bien sur, mais pas seulement. La fin de la dispense de recherche d’emploi et le changement des retraites y jouent pour beaucoup aussi » indique Frédéric Toubeau, directeur régional de Pôle emploi.

 

Plus de personnalisation

En Midi-Pyrénées, il y a beaucoup de demandeurs d’emploi mais aussi beaucoup d’embauches. Le nombre d’intérimaires a presque atteint les 30 000 en 2011. Il y a également une hausse des postes durables. Selon Pôle emploi, les propositions de plus de six mois ont augmenté de 7,9%.

« Le soucis, c’est de mettre en relation l’offre et la demande. Dans la convention, nous proposons des formations adaptées pour la requalification » décrit Frédéric Toubeau. Pour mieux accompagner les demandeurs, 56 CDD supplémentaires sont alloués à Pôle emploi, dans la région.

L’autre crédo de 2012, c’est l’apprentissage. Henri-Michel Comet explique que « des exonérations de charges seront proposées aux PME qui recrutent des jeunes de moins de 26 ans. » Certains bassins d’emploi sont en difficulté dans la région. L’Ariège, Castres, le Tarn ou encore l’Aveyron sont au cœur du processus de revitalisation. « Nous souhaitons faire revenir les entreprises et les industries, premiers recruteurs » rappelle le préfet.

 

Pauline Amiel

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici