Accueil Articles Economie Aigle Azur. 200 toulousains bloqués à l’aéroport d’Alger

Aigle Azur. 200 toulousains bloqués à l’aéroport d’Alger

Aigle Azur. 200 toulousains bloqués à l’aéroport d’Alger
Aigle Azur. 200 toulousains bloqués à l’aéroport d’Alger
cdr

En grande difficulté économique, la compagnie aérienne française Aigle Azur annule à partir de vendredi soir tous ses vols. Mais depuis mardi, 200 passagers attendent impuissants à l’aéroport d’Alger un hypothétique décollage de leur appareil.

En proie à de gros problèmes depuis plusieurs semaines, la 2ème compagnie aérienne française, spécialisée dans le transport de passagers entre la France et l’Algérie, a été mise en redressement judiciaire en début de semaine, et son PDG, Frantz Yvelin, a démissionné. Des turbulences dans lesquelles se sont directement retrouvés les passagers d’Aigle Azur.

Alors que la compagnie tentait mardi de rassurer ses voyageurs en leur affirmant qu’aucun vol ne serait perturbé, les premières secousses du redressement se font déjà ressentir outre-Méditerranée. Dans la capitale algérienne, ce sont 200 toulousains qui devaient embarquer mardi 3 septembre à 10h pour relier la Ville rose. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu.

La situation était au départ normale. Les passagers ont enregistré leurs bagages avant de se diriger vers la porte d’embarquement. C’est à ce moment que les premières angoisses surviennent. Les haut-parleurs informent les voyageurs d’un 1er retard : l’avion décollera finalement à 23h45, soit 14 heures plus tard.

Les passagers sont alors rapidement emmenés vers un hôtel… mais les bagages sont restés en soute. Les voyageurs se retrouvent donc privés d’affaires de rechange… et de leurs passeports ! Ces derniers ont dû être confiés à l’accueil de l’hôtel, qui les a ensuite transmis à la compagnie aérienne. Impossible donc de changer hâtivement de compagnie et de prendre une nouveau vol.

Les heures passent, mais rien ne change. Minuit. Ils sont conduits une nouvelle fois à l’aéroport, mais l’avion n’est toujours pas prêt. Après avoir embarqué, ils sont obligés de redescendre et de retourner à l’hôtel. Même scénario à 4 heures et 5 heures du matin, rapporte la dépêche du Midi. Hier, jeudi 5 septembre, les passagers attendaient encore à l’aéroport Houari Boumédiène d’Alger.

Tous les vols suspendus

Jeudi, la compagnie aérienne a annoncé annuler toutes les liaisons en provenance ou à destination du Mali, du Brésil et du Portugal. En fin de journée, Aigle Azur a également annoncé à ses salariés, puis aux clients, n’avoir d’autre choix que de clouer au sol ses 11 avions.

Dès ce vendredi soir, l’ensemble des vols sont annulés, à l’exception d’un reliant la France et l’Algérie. Le temps presse pour le deuxième transporteur aérien français. les éventuels doivent déposer leur offre avant le lundi 9 septembre à midi, rapporte l’Huffington Post.

L’entreprise a également prévenu ses clients devant effectuer un vol retour après vendredi qu’ils seraient obligés d’acquérir un nouveau billet retour, la situation financière de la société ne permettant pas de garantir un dédommagement.

L’Etat français cherche des solutions pour rapatrier “des milliers” de passagers affectés par l’arrêt des vols de la compagnie aérienne Aigle Azur en redressement judiciaire, a déclaré vendredi le secrétaire d’Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari.

 

Raphaël Crabos

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici