Accueil Articles Economie Toulouse. Feu vert pour le téléphérique urbain le plus long de France

Toulouse. Feu vert pour le téléphérique urbain le plus long de France

Toulouse. Feu vert pour le téléphérique urbain le plus long de France
Toulouse. Feu vert pour le téléphérique urbain le plus long de France
Crédits photos : TisséoSMTC/SMAT/Grgroupemen POMA

Les travaux doivent débuter ce mois-ci pour une mise en service annoncé pour fin 2020. Toulouse deviendra ainsi la ville avec plus long téléphérique urbain de France.

Le feu vert a été donné pour la construction du téléphérique. Il faudra maintenant 10 minutes au lieu de 30 habituellement en voiture, pour survoler la Garonne, parcourir les 100 mètres de dénivelé et les 3 km de la ligne urbaine la plus longue de France.

Un vrai manège à sensations perché jusqu’à 70 m au-dessus du sol. Les 15 cabines de 34 places, dessinées par Pininfarina, un temps le designer attitré de Ferrari, parcourront la ligne sans relâche toute la journée pour transporter jusqu’à 8 000 passagers.

Cinq pylônes supporteront l’infrastructure qui reliera l’université Paul-Sabatier à l’Oncopole, en passant par le CHU de Rangueil. Le coût des travaux frôle les 100 millions d’euros, avec 93 annoncés. Le projet est porté par la régie de transport locale Tisséo.

Projet validé

De nombreuses villes françaises avaient pensé un temps à se doter d’infrastructures similaires, mais bon nombre de projets sont tombés à l’eau. Brest possède un téléphérique de 420 mètres depuis novembre 2016, dont le coup de construction était de 19 millions d’euros.

Toulouse devient donc la première ville de la région à proposer ce tout nouveau moyen de transport à ses habitants, jusqu’ici présent uniquement dans les stations de sport d’hiver.

Un avis favorable a été émis par la commission d’enquête. L’enquête publique effectuée du 11 février au 18 mars a révélé seulement 12 % d’avis défavorables pour le projet. La seule réserve a été émise sur le bruit, qui ne devra pas excéder les estimations. Sinon des protections phoniques devront être apposées sur les façades des bâtiments alentours.

Plus économe et moins polluant

Le téléphérique urbain sud (TUS) respecte la règle 3S. Ce système, choisi en collaboration avec le groupe Poma, leader dans le domaine, est composé de trois câbles. Le TUS sera donc plus économe en énergie et en maintenance, plus résistant au vent et donc plus sûr, mais nécessitera également un temps d’arrêt plus court que la normale.

Le téléphérique urbain sud pourra fonctionner avec des vents allant jusqu’à 108 km/h. La vitesse sera toutefois réduite par mesure de sécurité à partir de 70 km/h de vent, ce qui assurerait au TUS une utilisation annuelle de 99,3 %.

Un moyen de transport sûr, accessible aux handicapés et jusqu’à 30 fois moins polluant qu’une voiture.

 

Raphaël Crabos

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici