Accueil Articles Economie La folie des soldes s’apprête à toucher Toulouse

La folie des soldes s’apprête à toucher Toulouse

La rue Alsace Lorraine veut profiter des soldes pour oublier les travaux.Les soldes d’hiver démarrent ce mercredi dans la région toulousaine comme partout en France. Une période que les commerçants toulousains attendent avec impatience.

 

Au centre-ville de Toulouse, on compte sur les soldes pour faire du chiffre. Ces derniers mois, les ventes n’ont pas été très importantes, la faute aux travaux rue Alsace-Lorraine. « On espère qu’il y aura du monde. A cause des travaux depuis fin aout, les gens ont déserté le centre-ville », fait remarquer la responsable du magasin Célio. « Il s’agit juste d’une baisse de fréquentation pas de consommation, le contexte économique n’empêche pas les gens d’acheter » précise-t-elle. Seulement ils privilégient certaines périodes. Les magasins comptent sur les autres promotions de l’année pour faire du bénéfice comme les soldes privées pour les grandes enseignes. « On a organisé des soldes privées la semaine dernière, ça a bien fonctionné », précise une vendeuse du magasin Pimkie. Mais les soldes de cet hiver devraient rapporter plus : « On n’a pas bien vendu pendant noel. A cause de  la crise, les gens attendent les soldes. »

Dans les centres commerciaux, c’est l’occasion de chouchouter le client. A Nailloux Fashion Village ouvert depuis le 23 novembre, des cafés et croissants seront offerts aux clients de 7h30 à 8h, une navette gratuite au terminus de la ligne B (Ramonville) sera mise en place pour l’occasion…

 

Une garderie pour les maris à Labège 2

Dans ce centre commercial, on a trouvé une initiative pour donner envie aux hommes qui n’aiment pas le shopping de suivre leurs femmes. Pendant que ces dames feront les courses, les messieurs pourront les attendre tranquillement. Trois espaces thématiques leur seront réservés : un espace « détente-zen » avec massages et bibliothèque, un espace « sport-diététique » avec conseils sportifs et coaching nutrition et un espace jeux-vidéos sur écran et magazines masculins. Jean-Baptiste Vayleux, directeur de Labège 2 explique que « cet événement n’est pas sexiste, il se veut juste  ludique et pragmatique. La Garderie des maris est une alternative sympathique aux soldes pour les hommes qui n’apprécient pas en général faire du shopping et une solution pour les femmes qui n’aiment pas voir leurs conjoints trainer des pieds dans les rayons. L’occasion que chacun passe un moment agréable pendant les soldes. »

 

Angela Koslowski

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici