Accueil Articles Economie 100 millions d’euros en quatre ans pour l’alternance et l’apprentissage

100 millions d’euros en quatre ans pour l’alternance et l’apprentissage

Rencontres de la Formation Professionnelle en Midi-PyrénéesAlors que le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations professionnelles 2011-2015 a été adopté par les élus régionaux jeudi 24 novembre, la Région a réuni hier l’ensemble des acteurs du secteur de la formation professionnelle de Midi-Pyrénées.


Le Contrat de Plan régional de Développement des Formations professionnelles (CPRDF), est signé entre l’Etat, l’autorité académique et la Région. « Nous parlons de contrat mais ça n’en est pas vraiment un, c’est un terme abusif, il n’engage pas les uns et les autres pour une durée déterminée », explique Martin Malvy. Le CPRDF a pour ambition d’augmenter le taux d’accès à la formation des demandeurs d’emploi, pour accroître leur niveau de qualification. Il assure également une complémentarité de l’offre de formations entre Pôle emploi et la Région, en anticipant les besoins de compétences de l’économie régionale. « L’éducation et la formation sont plus que jamais au cœur de la politique de la Région, 515 millions d’euros par an sont dépensés dans ce domaine. Cela représente plus de 50% du budget régional », poursuit-il. Une augmentation des quotas d’étudiants en formation sanitaire et social est prévue.

Avec ce service public, l’objectif est de cibler « les personnes les plus éloignées de l’emploi, les plus fragiles, pour leur fournir un accompagnement spécialisé, avec une meilleure formation des accompagnateurs », ajoute le président de Midi-Pyrénées. Sur la période 2011-2015, 100 millions d’€ (dont 10 millions de la Région) seront consacrés au développement de l’alternance et de l’apprentissage.

 

Bilan 2011 sur les CPRDF

Cécile Grosset, du cabinet d’études sociologiques NXA, a présenté hier les résultats d’une enquête commandée par le Conseil Régional, pour mesurer la satisfaction des bénéficiaires de la mesure (personnes en formation, en apprentissage ou en formation continue). Les résultats révèlent que 71% des sondés se sont sentis bien accompagnés et suivis. « 82% des 1001 personnes interrogées sont plus confiantes en l’avenir après la formation », souligne-t-elle. La notion d’accompagnement est au cœur du système, elle a un impact direct sur la satisfaction face à la formation professionnelle.

 

Marion Pires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici