Accueil Articles Economie Le Préfet pose un lapin au Couac

Le Préfet pose un lapin au Couac

préfecture de haute-GaronneVendredi soir, une cinquantaine de représentants du monde associatif se sont mobilisés devant la préfecture pour protester contre les nouvelles mesures à l’encontre des emplois aidés. Ils ont été reçus par une stagiaire…


Le Collectif d’Urgence d’Acteurs Culturels (Couac) avait appelé les associations non marchandes à se mobiliser pour demander des comptes à la préfecture de Haute-Garonne. Vendredi 26 novembre, à 17h30, ils étaient donc une cinquantaine de représentants de divers milieux culturels, sociaux, sportifs et des médias sur la place Saint-Étienne. Leurs griefs? Les conditions d’accès et le niveau de financement des Contrats Uniques d’Insertion (CUI) et des Contrats d’Accompagnement dans l’Emploi.

Les durées de convention ne sont plus que de 6 mois aujourd’hui contre 12 mois renouvelables avant les restrictions budgétaires de l’État. Une enquête du Couac montre ainsi que 211 contrats en Midi-Pyrénées ne sont et ne seront plus signés depuis octobre dernier. Le collectif dénonce un maintien dans le flou total de la part de la région et du Pôle Emploi. Dans la volonté d’être entendus 6 représentants ont donc été reçus à la préfecture par… une stagiaire de l’ENA. « Si on avait choisi cette date c’était parce qu’on était sûrs que Dominique Bur serait là » souffle Mélanie Labesse-Mustelier du Couac. En effet, au même moment, le préfet remettait des médailles à des personnes méritantes pour leurs actions dans le domaine de l’aide à la personne.

Mais il semble que le haut-fonctionnaire n’était pas enclin à recevoir les doléances des 414 signataires d’un texte qui ignorent de quoi sera fait le lendemain. Les 6 représentants de différents milieux existant grâce à des CUI et CAE se sont donc contentés d’exprimer à nouveau leurs craintes et de demander la mise en place d’un travail de concertation sur la durée associant aux services compétents (Préfecture,Direccte, Pôle Emploi, autres…) les représentants du large secteur associatif. Le but étant de définir les objectifs, les moyens et l’organisation de la politique d’emplois aidés dans le secteur non marchand aux niveaux régional et national. Le dossier reste donc en suspend, et des centaines de personnes ne savent toujours pas de quoi leur avenir proche sera fait.

 

Walid Hamadi

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici