Accueil Articles Culture « cARTographies » : Une exposition d’art contemporain réalisée par des écoliers

« cARTographies » : Une exposition d’art contemporain réalisée par des écoliers

Œuvre des élèves du lycée des Arènes Sur les traces des artistes de l’exposition « Topos », la Fondation Espace écureuil pour l’art contemporain expose dans ses murs « cARTographies », une initiative pédagogique réunissant les productions plastiques et artistiques des élèves de l’Académie de Toulouse.

 

Comment explorer un territoire géographique ou imaginaire ? Comment en repérer les limites ? Comment le représenter artistiquement ? Ces problématiques ont trouvé des éléments de réponse avec les œuvres de Didier Béquillard, Marie-Pierre Duquoc, Jean-Luc Moulène, Mathias Poisson, Till Roeskens et Marie Bouts présentées lors de l’exposition collective « Topos ». « Il y était question de représentation spatiale (sculptures, statues, hologrammes), de traduction graphique des territoires (cartes, dessins, peintures) et de mise en scène virtuelles (vidéos, diffusion de clips) » explique Frédéric Jourdain, responsable du service éducatif de la Fondation.

C’est avec entrain que 2500 élèves midi-pyrénéens ont choisi de répondre aux mêmes problématiques en offrant au public toulousain une multiplicité de formes artistiques réunies en un même évènement. Face au sentiment général d’une perte de repère, les collages, les toiles, les sculptures, les dessins, les idées et les rêves de ces enfants retranscrits en peintures décortiquent le territoire et lui donnent un sens.

 

Un projet pédagogique enrichissant

« La carte a de multiples représentations. On peut la dessiner sur un mur, la concevoir comme une œuvre d’art, la construire comme une action politique ou comme une méditation. En quelques sortes, chacun peut concevoir la carte de sa vie. » C’est par ce commentaire que Michel Berne, professeur d’arts plastiques au lycée St-Exupéry de Blagnac, explique que la carte, en tant que projection d’un espace sur un support, est un objet d’étude particulièrement adapté pour un projet pédagogique. De la maternelle à l’enseignement supérieur, les élèves ont d’abord découvert les démarches des artistes de l’exposition « Topos » avant de développer un travail créatif en groupe.

 

Article d’Alexandre Blenzar

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici