Accueil Articles Culture Exposition : la galerie Lulu Mirettes passe au « Grand format »

Exposition : la galerie Lulu Mirettes passe au « Grand format »

Tableau nommé Les malles sont les miroirs de l’âmeDu 12 mars au 20 avril, la galerie associative Lulu Mirettes propose une exposition intitulée « Grand Format ». Les œuvres présentées, différentes par leur approche, auront comme point commun leur grande dimension. L’occasion de se remémorer une enfance où tout semblait démesuré.

 

Pourquoi, dans notre mémoire, les lieux de notre enfance sont-ils si grands ? 
Pourquoi nos parents ressemblent à des géants ? 
Pourquoi les rues sont des boulevards, les salles de classe des halls de gares ?
 Est-ce parce que nous étions si petits que tout nous semblait si grand où est-ce notre mémoire qui déforme notre vision ? 
Autant de questions qui se posent une fois le stade de l’enfance dépassé. C’est dans cette perspective que les différents artistes qui exposent leurs œuvres rue Caraman ont voulu répondre à ces interrogations, à leur manière. Ainsi, il s’agira par exemple de rassembler des petits éléments précieux qui viennent illuminer une création gigantesque au titre évocateur « Les malles sont les miroirs de l’âme ». Une évocation d’une enfance où les trésors découverts, se nicheront aux fonds de malles poussiéreuses. Dans cette volonté de réminiscence, une autre œuvre offre des couleurs fraîches mais des formes abstraites presque enfantines pour envisager un univers qui n’en a pas fini de se construire loin du monde figé et monotone des adultes. A travers peinture, sculpture, dessins et photographie, les couleurs jaillissent donnant ce côté acidulé et merveilleux cher à l’enfance. Ici des loups aux traits massifs qui ajoutent à la touche onirique de l’ensemble, et là, une poupée habillée de charcuterie qui devient le personnage d’un triptyque consacré à la dégradation.

 

Une exposition, un atelier

La galerie Lulu Mirettes est bien plus qu’un simple lieu d’exposition. « L’équipe est composée de Bibi, Marc, Sylvain et moi » explique Mary, plasticienne et chargée de faire le lien entre les artistes et la galerie. « Nous proposons des ateliers pour les adultes mais aussi pour les enfants ». Et le choix de l’atelier n’est pas le fruit du hasard. « A chaque fois, nos ateliers portent sur la même thématique que l’exposition en cours. C’est pourquoi, en ce moment, les enfants s’amusent sur les proportions en peignant des objets ou une foule de personnes à travers leur propre perception.»

 

Article de Nadia Hamdani

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici