Accueil Articles Culture « Toulouse l’Espagnole », veut « créer un lien dans une communauté hispanique parfois divisée »

« Toulouse l’Espagnole », veut « créer un lien dans une communauté hispanique parfois divisée »

Le célèbre chanteur-guitariste Tomatito invité du Festival Toulouse l’Espagnole. Photo / Crédit Alain JacqCette année comme depuis quatre ans, le Festival « Toulouse l’Espagnole » est au programme estival de la ville. Gratuite, populaire et ouverte à tous, cette manifestation rendra cette année honneur à l’Andalousie. Pour cette quatrième édition, chant et danse seront une fois de plus de la partie ce samedi 23 Juin.

 

Le 27 Juin 2009, à l’occasion du soixante-dixième anniversaire de la Retirada, la ville de Toulouse a baptisée le quai du Port Viguerie « Quai de l’exil républicain espagnol » en hommage à tous les espagnols exilés dans la ville pour fuir le régime Franquiste. Dans cette continuité, est organisée tous les ans depuis cette inauguration, une fête autour de la musique et du chant. « L’Art et la culture sont des vecteurs indéfectibles de mémoire et de commémoration » explique Vincentella De Comarmond, chargée de la Culture à la Mairie de Toulouse. « Depuis quatre ans est rendu de part cet évènement, festif et culturel, un véritable hommage à l’histoire espagnole. Nous nous devons de perpétuer ce devoir de mémoire aux jeunes générations » confie Vicente Pradal, directeur artistique de « Toulouse l’Espagnole ». « Nous nous devons de créer un lien dans cette communauté hispanique parfois divisée » ajoute-t-il. Pour cette quatrième édition, l’Andalousie sera mise à l’honneur grâce à un programme prometteur.

 

« Des artistes à l’image des espagnols qui ont fait la ville »

Pour cette quatrième édition, Vicente Pradal, le directeur artistique de l’évènement a convié « Las Corraleras de Lebrija », ainsi que « Tomatito » comme têtes d’affiches. Groupe composé de trois artistes, Las Corraleras de Lebrija est parfois comparé aux vétérans de la musique cubaine en version féminines. Les trois interprètes seront aux commandes du grand bal Sévillan organisé en début de soirée. Par la suite, le célèbre chanteur-guitariste « Tomatito » amènera les festivaliers en plein cœur de l’Andalousie grâce à des airs flamenco endiablés.

 

Anaïs Alric

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici