Accueil Articles Culture L’Orchestre National du Capitole au plus près des toulousains

L’Orchestre National du Capitole au plus près des toulousains

concert classique Fidélité, diversité et vitalité sont les trois mots qui définissent les relations que l’ensemble symphonique toulousain entretient avec sa ville. Avec Tugan Sokhiev à la tête de la direction musicale, l’orchestre se veut depuis quelques années plus ouvert et ambitieux.

 

Jusqu’en 2016 la  plus prestigieuse des symphonies toulousaines sera guidée par Tugan Sokhiev, talentueux chef d’orchestre russe. « Depuis 2008, date de son arrivée, de la vitalité a été apportée à cet ensemble symphonique » confie Jean-Christophe Sellin, conseiller municipal délégué aux musiques. Depuis, une dynamique est naît avec le recrutement de vingt et un nouveaux musiciens ainsi que l’organisation de nouvelles programmations afin de toucher un plus large public. « Aujourd’hui, nous avons un rayonnement international plus conséquent » continue le conseiller. En effet, la saison dernière, l’Orchestre National du Capitole a effectué une tournée en Europe mais aussi en Amérique du Sud, où il ne s’était pas rendu depuis une vingtaine d’années. « Le célèbre théâtre Colon de Buenos Aires a été une véritable expérience. Je suis très fier de cet orchestre » explique le directeur musical, Tugan Sokhiev. Cette année est prévu à partir du mois de Décembre une tournée internationale qui commencera par le Japon et continuera par la suite en Europe pour finir en Chine. D’un point de vue plus local, l’ensemble symphonique réalisera aussi une quinzaine de concerts dans la région afin de se rapprocher au plus près de son public local.

Sur un autre plan, Jean-Christophe Sellin a aussi fait savoir qu’il y avait une réelle volonté du maire mais aussi de l’équipe chargée du projet, de changer la dénomination de l’Orchestre National du Capitole. « Il ne s’agit pas de gommer ce qui a été fait jusqu’à présent mais seulement d’aller de l’avant et ainsi créer une nouvelle page dans laquelle s’inscrit Tugan » précise-t-il. Et à l’heure où la nouvelle appellation de l’ensemble symphonique est encore un projet, un nouveau site internet interactif a vu le jour. Celui-ci s’inscrivant dans un projet audiovisuel ayant pour but de créer des interactions entre le public et l’orchestre.

 

Anaïs Alric

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici