Accueil Articles Culture Le Festival Musiques des Lumières de Sozère mêle artistes locaux et internationaux

Le Festival Musiques des Lumières de Sozère mêle artistes locaux et internationaux

Vue aérienne de l’abbaye-école de Sorèze. Photo / Crédit JL SardaPour sa dixième édition, le Festival Musique des Lumières a vu les choses en grand. Cette année le RIAS Kammerchor de Berlin ouvrira les festivités, annonçant les prémices d’une édition qui promet d’être particulièrement riche. Du 6 au 21 juillet, Sorèze se transformera donc une année de plus en un vrai concert à ciel ouvert.


En dix ans, le Festival Musique des Lumières est devenu un des évènements musicaux majeur en Midi-Pyrénées. Chaque année depuis sa création, celui-ci rassemble de plus en plus de monde. Musique du monde mais aussi locale, le juste milieu a été trouvé pour répondre aux attentes d’un public plus large. « Nous espérons toucher un nouveau public » confie Joël Suhubiette, directeur artistique du festival. Cette année encore ce Festival se déroulera à Sorèze. La cour des Rouges, lieu emblématique du festival, la salle des Illustres ainsi que la chapelle sont des atouts majeurs en terme de diffusion sonore, chacun d’eux permettant une acoustique appropriée au type de musique qu’il accueille. Cette dixième édition annonce cependant des nouveautés.« Ciné concert et Opéra Eclaté seront la surprise de ce festival » confie le directeur artistique.

 

D’une musique internationale à des sons plus locaux

Cette année le prestigieux ensemble du RIAS Kammerchor de Berlin donnera le « La » à ce festival. Selon Joël Suhubiette « ce prestigieux ensemble est considéré comme l’un des meilleurs au monde ». Cependant le programmateur veut également considérer des ensembles régionaux afin que chacun puisse se reconnaitre dans ce moment de partage. « Cette année, l’Orchestre National du Capitole de Toulouse sera présent le temps de deux concerts » annonce le directeur artistique. Mais seront également présents Christophe Rousset et ses « Talens Lyriques » ou encore Amandine Beyer, violoniste au Diapason d’Or.

 

Anaïs Alric

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici