Accueil Articles Culture La Bougie du sapeur disponible demain dans les kiosques toulousains

La Bougie du sapeur disponible demain dans les kiosques toulousains

La bougie du sapeur revient dans les kiosquesAprès quatre années d’absence, La Bougie du sapeur revient chez les marchands de journaux. A partir de demain, ce journal satyrique qui parait tous les 4 ans, se demandera notamment si l’euro doit disparaitre.


Fondé par Jacques Debuisson et Christian Bailly.  L’équipe est composée de sept journalistes professionnels et amateurs. « A l’origine, on ne voulait pas trop de travail, il a fallu trouver notre rythme », explique Jean d’Indy, rédacteur en chef. « Une parution que tous les 4 ans nous a paru une bonne chose, nous sommes un peu paresseux » ajoute t-il.

Le nom du périodique fait référence à l’anniversaire du Sapeur Camember, héros de bande dessinée crée à la fin du XIXe siècle par Christophe. « Son personnage est un soldat un peu naïf, qui est née un 29 février, d’ou le fait que la publication paraisse ce jour là » précise Jean d’Indy.

« Durant quatre ans chacun des journalistes  relèvent  toutes les informations qui se passent dans l’actualité » explique jean d‘Indy. « Et une fois par an, on se réunie et on se dispache les sujets » complète le rédacteur en chef.

 

L’euro doit-il disparaitre?

Jean d’indy, rédacteur en chef  fait par de quelques sujets abordés dans l’édition 2012. « A  la une on pourra retrouver 2 articles d’actualités  dont un qui concerne les économistes. » En effet, la crise y est citée et une question se pose : « l’euro doit il disparaître au profit du franc, du sesterce ou du louis ? »

Le sujet de société touche plus directement les consommateurs. «  Le demi doit devenir un vrai demi! s’exclame Jean d’Indy. Une question essentielle traitée par le périodique qui, après les vélibs, veut également « mettre les celibs en libre service. »

La Bougie du sapeur reste en kiosque jusqu’en avril. Ensuite, il faudra de nouveau patientez pendant quatre ans.

 

Céline Gaston

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici