Accueil Articles Culture Le Muséum passe au noir pour le 11e Festival Toulouse Polars du Sud

Le Muséum passe au noir pour le 11e Festival Toulouse Polars du Sud

Le Muséum passe au noir pour le 11e Festival Toulouse Polars du Sud Illustration : c.Guillaumot/dr
Le Muséum passe au noir pour le 11e Festival Toulouse Polars du Sud
Illustration : c.Guillaumot/dr

A l’occasion du 11e Festival Toulouse Polars du Sud, le Muséum passe au noir. Le premier chapitre se déroulera jeudi 10 octobre, avec la rencontre littéraire croisée entre Colin Niel et Eric Plamondon. Le deuxième chapitre se tiendra dès le lendemain avec une soirée polar menée de main de maître par un spécialiste du genre, Marin Ledun.

C’est du côté de l’Amazonie et des peuples autochtones que nous mèneront ces trois auteurs de polars.

Le jeudi 10 octobre à 18h30, Colin Niel et Eric Plamodon échangeront autour des peuples autochtones amérindiens, de leur singularité et de leur culture. Colin Niel évoquera notamment sa série de romans, publiée aux éditions du Rouergue, qui met en scène André Anato, gendarme noir-marron en quête de ses origines.

Ces romans s’inspirent de sa vie en Guyane française lorsqu’il était chef de mission pour la création du parc amazonien de Guyane. Eric Plamodon quant à lui reviendra sur son roman Taqawan, paru aux éditions Quidam, qui part sur les traces des Amérindiens de Gaspésie, au Canada.

Cette rencontre, inscrite dans l’année internationale des langues autochtones, sera animée par Jean-Paul Vormus, président de Toulouse Polars du Sud. Elle sera suivie d’une séance de dédicaces.

Changement d’ambiance le vendredi 11 octobre à 18h30 : Marin Ledun, romancier et essayiste, auteur d’une vingtaine de romans noirs et de livres pour la jeunesse, fera découvrir aux visiteurs une œuvre emblématique du Muséum. Quelle œuvre ? Mystère… Premier indice : l’Amazonie pourrait être la scène du crime…

Ces deux événements complètent les rencontres hors les murs proposées par le Festival Toulouse Polars du Sud.

Ils s’inscrivent par ailleurs dans le cadre de la saison Amazonie au Muséum, autour de l’exposition Oka Amazonie, une forêt habitée. Cette exposition puise dans les collections botaniques, ethnographiques et zoologiques du Muséum pour présenter l’incroyable beauté de l’Amazonie, sa biodiversité, son inépuisable richesse culturelle, mais aussi l’histoire et le mode de vie des peuples amérindiens aujourd’hui.

L’exposition interroge des enjeux de société essentiels : la protection de la biodiversité, le devenir des cultures autochtones, la préservation du patrimoine matériel et immatériel… Elle s’attache, à travers l’exemple de la situation en Guyane, à la manière dont une culture « traditionnelle » fait face à la modernité.

Jeudi 10 octobre à 18h30 : Regards croisés sur les peuples autochtones – auditorium du Muséum – entrée libre et gratuite

Vendredi 11 octobre à 18h30 : Le polar s’invite au Muséum – studio du Muséum – entrée libre et gratuite

 

La rédaction

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici