Accueil Articles Culture Toulouse. Extinctions-la fin d’un monde ? Une exposition unique au Muséum

Toulouse. Extinctions-la fin d’un monde ? Une exposition unique au Muséum

Toulouse. Extinctions-la fin d’un monde ? Une exposition unique au Muséum de Toulouse cdr
Toulouse. Extinctions-la fin d’un monde ? Une exposition unique au Muséum de Toulouse
cdr

Après Londres, Pékin et Porto, le Muséum de Toulouse accueille en octobre 2019 la dernière escale de l’exposition Extinctions – La fin d’un monde ?.

Conçue par le Natural History Museum de Londres et enrichie des collections du Muséum toulousain, elle s’inscrit pleinement dans le rôle que les muséums souhaitent jouer au sein des sociétés modernes et de leur questionnement quant à la crise de la biodiversité qui frappe la planète.

« Les muséums doivent alerter sur la situation très préoccupante de la biodiversité, souligne Francis Duranthon, Conservateur en chef et Directeur du Muséum de Toulouse. Avec cette exposition, le Natural History Museum a fait un travail remarquable de synthèse et de fond.

En tant que paléontologue, je constate que le rythme d’extinction des espèces sur la Terre est frénétique et croissant. Il faut prendre conscience que nous sommes aujourd’hui les seuls super-prédateurs dans tous les milieux naturels, tropicaux, tempérés, glacés et ce jusqu’aux abysses.

Cette domination est sans véritable limite et notre responsabilité en tant qu’espèce est d’autant plus prégnante. Il faut aujourd’hui réfléchir à une action raisonnée sur l’ensemble des milieux ».

Combien d’espèces disparues ?

Présentation de spécimens d’espèces éteintes, focus local et international sur des espèces animales et végétales en danger, vidéos, photos et animations interactives : Extinctions – La fin d’un monde ? montre la fabuleuse diversité du monde vivant et l’interdépendance entre écosystèmes et espèces dans le monde naturel. Elle éclaire le public sur la notion d’extinction et sur ce qu’elle recouvre, des cinq grandes extinctions de masse qu’a connues la Terre à celle qui s’annonce, ou pas.

« Au-delà du constat, elle a également pour objectif d’affirmer l’utilité publique de l’histoire naturelle », complète Yanaël Delpech, le chef de projet de l’exposition. « Nous sommes allés sur la Lune, mais nous ne savons toujours pas combien d’espèces vivent sur notre propre planète, constate Francis Duranthon. Le travail d’inventaire du vivant est loin d’être abouti, il est pourtant plus que jamais crucial et nécessaire ».

En parcourant les différentes étapes de l’exposition, le visiteur découvre que 99% des espèces ayant vécu sur Terre sont désormais éteintes, mais que c’est de leur extinction qu’est née la biodiversité actuelle.

Ainsi, il fait un voyage dans le passé et la paléo-histoire, au travers des cinq premières extinctions, envisageant leurs causes et leurs conséquences, allant des météorites aux éruptions volcaniques, responsables de la disparition des dinosaures. Il découvre aussi pourquoi certaines espèces comme la tortue Luth ont survécu à toutes les extinctions.

Exposition : Extinctions – La fin d’un monde ?

Muséum de Toulouse : du 9 octobre 2019 au 28 juin 2020

 

 La rédaction

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici