Accueil Articles Culture 6e Festival des arts au féminin "Féminitude"

6e Festival des arts au féminin “Féminitude”

katia Doris présentera son one woman show lors du festival.

Du 5 au 10 mars, le Café-théâtre des Minimes accueillera la 6e édition du festival “Féminitude“. Organisé dans le cadre de la journée de la femme du 8 mars, ce festival propose au public des spectacles d’humour et des expositions créés par des femmes.

 

Organisé depuis 6 ans par l’association Pan’Art, le festival “Féminitude” propose au public de découvrir pendant une semaine, une sélection de spectacles et d’expositions s’articulant autour des femmes. Une programmation pour célébrer la journée de la femme du 8 mars. “Nous voulions créer un évênement dans le cadre de la journée internationale consacrée aux femmes, c’est comme ça que nous avons eu l’idée de ce festival”, déclare Maiva Huguet, présidente de l’association Pan’Art.

Le Café-théâtre des Minimes accueillera pour la 6e fois consécutive le festival qui se déroulera du 5 au 10 mars. Au programme cette année, des spectacles mais aussi des expositions. “Nous essayons de proposer un festival riche, avec aussi bien des duos que du one woman show, du théâtre ou de la chanson humouristique”, expose Maiva Huguet. “Nous avons sélectionné des humouristes de style différent pour donner un aperçu de ce qui se fait en matière d’humour féminin”.

Chaque soir donc, un spectacle différent sera proposé au public pour montrer l’étendue de “l’humour au féminin”. Le duo “Luna Tic” ouvrira le festival. “Elles ont une formation de clown et de music hall qu’elles mélangent sur scène”, présente présidente de l’association Pan’Art. Suivront les soirs suivants, le duo “Légères et sans filtre” qui évoque leur quotidien de manière piquante dans leurs sketches, et les “Echappée Belle” pour un spectacle musical, (Johanna au chant, Ruth à la contrebasse). Il y aura aussi du one woman show avec Katia Doris le mercredi 7, ainsi que du théâtre avec “4 filles et un enterrement “, une comédie satirique qui caricature les émissions de télé-réalité. Le samedi 10, le spectacle “Et pendant ce temps, Simone veille” cloturera le festival.

A coté de cette programmation, il y aura également des expositions. Celles-ci auront lieu au même endroit que le festival et permettront à des artistes toulousaines de montrer leur créativité au travers de travaux de peinture, collage, et création vestimentaire. Une volonté assumée de Maiva Huguet qui souhaite élargir le festival vers d’autres domaines de créativité. “Par la suite, j’aimerai développer plus de choses en journée comme des lectures, des ateliers”.

 

Angela Koslowski

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici