Accueil Articles Culture Sida: des témoignages venus d'ailleurs

Sida: des témoignages venus d’ailleurs

Leocadie Ouadeba est la première femme séropositive à témoigner à la télévision Burkinabé.Jusqu’au 30 septembre, la Communauté Municipale de Santé accueille dans ses locaux, au 2 rue Malbec, l’exposition photographique « Sida au Burkina Faso: des femmes dans la tourmente » en partenariat avec l’association Burkin’Action et Médecins du Monde. L’entrée est gratuite et ouverte à tout public.


Depuis 10 ans, Marie-Pierre Buttigieg, photographe journaliste et bénévole au sein de « Médecins du Monde » se rend régulièrement au Burkina Faso. Lors de ses voyages humanitaires, elle développe sa passion pour la photo via des portraits émouvants, qui ont permis la naissance de cette exposition. La galerie présente des clichés de femmes atteintes du Sida, avec un texte explicatif sur la façon dont leur maladie est perçue au Burkina Faso et les conséquences que cela entraine dans leur vie quotidienne. L’exposition amène à la réflexion sur le virus du VIH et la représentation que l’on en a. Parmi les portraits les plus marquants, celui de Leocadie Ouadeba, véritable ambassadrice en son pays.

 

Leocadie Ouadeba, un symbole

En 1999, plus de 10% de la population du Burkina Faso est atteinte du SIDA et les personnes touchées sont violemment rejetées. « Les malades étaient traités comme des animaux, il fallait faire face au poids de la maladie ainsi qu’aux persécutions et il n’existait aucun traitement ». C’est cette même année que Leocadie Ouadeba devient un symbole en devenant la première femme séropositive à témoigner à la télévision Burkinabé. Un témoignage voulu par la dame afin de « briser le tabou qui entourait le sida, de faire évoluer les mentalités, de favoriser un regard plus humain envers les malades, d’enrayer la peur dans le regard des autres et de faire réagir les pouvoirs publics ». Une dizaine d’année plus tard, les déclarations de Leocadie semblent avoir portées leurs fruits, les malades ne se cachent plus et  les soins administrés sont mieux adaptés. Vivant désormais à Toulouse, elle peut se sentir fière de ce qu’elle a apporté à son pays natal.

Son histoire, parmi tant d’autres, est à découvrir lors de l’exposition « Sida au Burkina Faso: des femmes dans la tourmente », jusqu’au 30 décembre.

 

Benjamin Lacombe

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici