Accueil Articles Culture P.A.R.L.E., l’association qui donne la parole aux langues du monde

P.A.R.L.E., l’association qui donne la parole aux langues du monde

P.A.R.L.E., l’association qui donne la parole aux langues du monde cparle.com
P.A.R.L.E., l’association qui donne la parole aux langues du monde
cparle.com

À Toulouse, une association multilingue propose l’apprentissage de nombreuses langues autour d’activités dynamiques. Une initiative fédératrice qui vise à donner accès à l’insertion sociétale et professionnelle au plus grand nombre.

La parole est indispensable pour évoluer au sein d’une société, quelle qu’elle soit. L’association P.A.R.L.E. en a bien conscience. Bien que ce nom soit parfaitement approprié au collectif, P.A.R.L.E. signifie en fait Promotion des Activités et Rencontres en Langue Étrangère. L’objectif est donc de favoriser et promouvoir l’apprentissage des langues étrangères mais aussi du français. En effet, l’association propose le FLE (Français Langue Étrangère) destiné à des étrangers primo-arrivants non francophone. Car que cela soit pour trouver du travail ou créer des contacts sociaux et professionnels, la maîtrise de la langue locale est un passage obligé.

Fondée en 2010, l’association est présidée par Madani ABDESSADOK, lui-même franco-algérien. C’est un an plus tôt qu’il quitte son pays d’origine, où il exerçait le métier de formateur, pour rejoindre l’Hexagone. À son arrivée, il remarque que « beaucoup d’étrangers ont du mal à s’intégrer, à percer le cercle sociétal» . Une problématique que l’équipe de bénévoles et lui-même essayent de résoudre au quotidien par le biais de P.A.R.L.E. De l’anglais au coréen en passant par l’italien, l’association propose l’apprentissage de 26 langues diverses et variées. « Ce sont des stagiaires, étudiants en master 2 de l’université de Jean Jaurès qui encadrent les cours de Français pour les étrangers. » précise Madani ABDESSADOK. « Les leçons sont aussi données par des intervenants natifs de chaque langue et formés à l’enseignement. » ajoute-t-il. Chaque année, plus de 200 personnes rejoignent l’aventure. Retraités, enfants, travailleurs et étudiants venus de tous les horizons, bénéficient des services de l’association à différentes fins.

Apprendre pour créer des liens

L’association P.A.R.L.E. s’impose comme une alternative aux cours de langues lambdas, pas toujours à la portée de tous. Conférences, ateliers multilingues, sorties musée, théâtre et cinéma … « Toutes ces activités sont mises en place pour permettre l’apprentissage des langues de manière ludique et dans un climat convivial. » affirme le président du collectif. Outre ce soutien « matériel », les bénévoles profitent de l’aide professionnelle des partenaires de l’association P.A.R.L.E. « On travaille avec des entreprises (studio d’enregistrement et organismes de traduction) qui proposent des missions provisoires à nos bénévoles, cela leur permet de créer des expériences et des contacts. » Tout cela en vue d’une autonomie et d’une insertion sociale et professionnelle. Un objectif qui fait écho au slogan du collectif : « Apprends des langues et fais-toi des amis ! » L’association parle sera présente le 27 mai prochain, à l’occasion du Forum des Langues du monde à Toulouse.

 

Kenza Gros Desormeaux

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici