Accueil Articles Culture A la découverte des Manouches

A la découverte des Manouches

festival niglo 2010Django Reinhardt aurait cent ans cette année. Une occasion de lui rendre le plus beau des hommages, un hymne au jazz manouche en plein cœur de Toulouse. Le festival Niglo, programmé pour le mois de mai, est le premier en son genre.


Pour cette première édition du festival, il s’agira d’ouvrir la danse avec originalité. C’est donc par la projection du film Swing de Tony Gatlif, sorti en 1999, que l’on entamera ce voyage dans l’univers manouche le vendredi 7 mai. La projection se verra agrémentée d’une présentation par Tchavolo Schmitt, l’acteur principal du film. Virtuose, figure incontestée du jazz dont la passion pour la musique remonte à ses six ans, il se produira ensuite sur scène avec ses trois fameux acolytes, Samuel Daussat, Laurent Zeller et Claude Dupont.

Le lendemain, lors du très attendu concours de guitare manouche, les candidats rivaliseront littéralement en talent alors que le public se laissera envouter par les reprises et les compositions des artistes. Le soir, Le R P Quartet jouera de son charme, des guitares, du violon et de la contrebasse lors d’un concert à 19h30. Ce groupe de jeunes toulousains, formés dans les plus grandes écoles, proposera une rythmique typique du jazz manouche actuel. De son côté, Steve Laffont, autodidacte surdoué qui a déjà partagé la scène avec les grands noms du jazz manouche, se produira avec ses cousins « Sré Kidjales ». A 22h, le trio gitan de Christian Escoudé, lauréat du Django d’Or de la Guitare, fera résonner dans la cité des violettes son style brillant dans les canons du jazz bop teinté d’influences tziganes. Le trio comporte notamment David Reinhardt, le petit-fils de Django.


Le festival, cependant, ne se limitera pas à des spectacles ponctuels. Il sera en effet possible de découvrir la culture des gens du voyage à travers diverses animations tout au long du mois. Du 3 au 26 mai, une exposition photographique, Portraits Gitans, sera présentée à la Bibliothèque des Pradettes. Elle traitera de l’importance de la musique dans l’univers des musiciens gitans à travers six volets: les musiciens de Perpignan, les mariages gitans, la rumba gitane catalane, les musiques et fêtes familiales, les chants sacrés gitans Tekameli et les manouches.


Du 3 au 7 mai, l’esprit manouche s’infiltrera dans les écoles et les maisons de retraite avec des concerts d’animation ainsi que la diffusion d’une mallette pédagogique.

Le mercredi 5 mai sera placé sous le signe du dialogue, avec une rencontre prévue avec des gens du voyage ainsi que deux spectacles montrés par des enfants tsiganes des quartiers de Toulouse, à la Maison de Quartier des Pradettes.

Les 6 et 7 mai, enfin, Christian Escoudé donnera une Master Class de guitare. Fidèle à sa préférence pour la transmission orale de l’art manouche, il mettra ses talents de musicien et de pédagogue au service de qui veut l’entendre. L’on pourra y découvrir le style de Django Reinhardt, ainsi qu’étudier différents standards avec un jeu sur des thèmes en accords et l’harmonisation de lignes mélodiques.

Des rendez-vous, donc, à ne surtout pas manquer. Qu’ils soient amoureux de musique, férus de poésie ou amateurs de culture, connaisseurs ou simplement curieux, les toulousains de tout acabit n’auront d’autre choix que de se laisser séduire par l’univers enfiévré des mélodies manouches.

 

Margaux Benn

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici