Accueil Articles Culture Toulouse l'Espagnole

Toulouse l’Espagnole

La ville de Toulouse rendra hommage à sa communauté espagnole ce 26 juin. Ce festival nommé « Toulouse l’espagnol » fait suite à l’inauguration l’année dernière du « Quai de l’Exil républicain espagnol ». Faisons un point sur cette célébration en l’honneur des Espagnols exilés.


« Toulouse l’Espagnole » a pour vocation de rendre hommage à la mémoire de milliers de républicains espagnols, exilés dans la ville rose pour fuir le régime franquiste en 1939. En effet, la ville a accueilli bon nombres d’hommes et de femmes, inconnus, figures politiques, artistes ou toreros, à un moment où la vie en Espagne était difficile à cause du régime politique en place à l’époque.


Cette journée du 26 juin est aussi l’occasion de célébrer l’apport de cette communauté espagnole à la ville de Toulouse. Que ce soit sur le plan culturel, artistique, économique, politique, ou tout simplement humain, l’influence de ces exilés du franquisme sur la ville rose est indéniable.


La direction artistique de cette 2ème édition de ce festival gratuit et populaire a été confiée à l’artisteVincente Pradal, témoin et symbole de cette richesse née de l’arrivée d’Espagnols à Toulouse. La ville de Toulouse a confié à l’artiste un objectif : proposer une distribution variée en cohérence avec la gravité des propos et le recueillement qu’elle induit, sans priver le public du brio flamboyant et festif que génère l’art espagnol et sa venue dans la ville rose.


Divers événements seront proposés aux Toulousains le 26 juin dès 18h sur le quai de l’exil républicain espagnol. Une cérémonie d’ouverture aura lieu jusqu’à 19h. Puis, et ce jusque tard dans la nuit, des artistes confirmés ou en devenir sur succèderont sur la scène. Il y aura par exemple Paco Ibañez, légende du flamenco mais aussi acteur de l’exil. Vous retrouverez également le guitariste Serge Lopez, l’académie de Flamenco de toulouse, ou encore la Nimeña ou Esperanza Fernandez, accompagnés par d’autres artistes en tous genres, représentatif de cette culture riche et unique.


Une soirée du 26 juin métisée et engagée, alliant le sens à la forme, à l’image de ces Espagnols qui ont fait Toulouse.


Jonathan Kaluszynski


Article précédentKempé et Merz jubilent
Article suivantObjectif Toulouse 2021
La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici