Accueil Articles Culture Contrôle des origines pour l'acceptation à Toulouse

Contrôle des origines pour l’acceptation à Toulouse

Pour la 7e année consécutive, le festival « Origines Contrôlées » investit une nouvelle fois la Bourse du Travail. Jusqu’au 27 novembre, concerts, rencontres et débats sont au programme de cette réflexion sur les visages de la France.


« De burqua en guerre des banlieues, d’identité nationale en déchéance de la nationalité, de français d’origines étrangères en roms à expulser… Dans l’année qui vient de s’écouler, le débat public, médiatique, politique nous a encore servi son lot de stéréotypes, et autres boucs émissaires. » LeTactikollectif se désespère de voir un jour son festival « Origines contrôlées » disparaître. Comme pour les autres démarches humanitaires et sociales, cela serait-synonyme de résolution des problèmes et conflits. Au lieu de cela, les membres du collectif poursuivent une démarche d’« éducation populaire ».

 

Un croisement entre expressions artistiques et réflexions autour de l’histoire et de la mémoire de l’immigration, des discriminations et de l’égalité des droits. Il s’agit pour Tactikollectif, d’inviter à découvrir, réfléchir, s’émouvoir autour de productions culturelle et intellectuelles, passée ou présente, qui participent à l’évolution des regards portés sur l’immigration. C’est ainsi que les organisateurs de l’événement entendent apporter leur pierre à l’édifice de l’acceptation et du rapprochement.

 

Au programme donc des rencontres, avec dès 18h ce mercredi, un débat avec l’anthropologue Geneviève Zoia et le sociologue Laurent Visier autour de la question « Quel rôle pour les acteurs culturels dans les quartiers populaires ? ». Et en restant à la Bourse du Travail à 21 heures, deux concerts pour le prix d’un: la facétieuse Karimouche suivie de HK et les Saltimbanks aux sonorités rock, hip hop et reggae. Le tout pour 10 euros. Même tarif pour tous les concerts de la semaine, chaque soir jusqu’à la clôture du festival samedi. Autrement, le pass 3 jours du 24 au 26 novembre est à 20€. Le site internet du collectif est à disposition pour plus d’informations sur les invités et le déroulement de cette semaine.

 

Walid Hamadi

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici