Accueil Articles Culture Le Toulouse Game Show revient en force

Le Toulouse Game Show revient en force

Nerds au tgsLa Mecque du jeu vidéo, de la culture asiatique et de la science-fiction à Toulouse rouvre ses portes du 26 au 28 novembre. Des invités prestigieux se presseront dès Vendredi soir à l’espace Diagora de Labège pour ce salon attendu par des milliers de fans.


L’évènement est attendu chaque année depuis 2007 par des passionnés plus ou moins jeunes. Le Toulouse Game Show s’adresse en effet à 3 générations différentes, réunies avec la même ferveur autour de thèmes et d’idoles qui leur sont propres. Les jeux-vidéo et le manga seront bien évidemment les stars de ce salon, mais c’est la culture asiatique dans son ensemble qui sera célébrée travers plus de 85 stands. De la musique pop-rock japonaise aux défilés de mode de vêtements traditionnels en passant par des présentations des arts martiaux séculaires, tous les thèmes sont bons pour attirer le plus d’amateurs.

Pour sa 4ème édition, le TGS agrandit aussi ses compétences en organisant en parallèle le premier forum d’affaires France-Japon dans le but « d’optimiser les relations professionnelles » entre les deux pays. Mais les fanas de « culture jeune » ne seront pas laissés pour compte et les représentants vidéo-ludiques, musicaux et télévisuels de cette mouvance en sont les principaux invités. A l’honneur notamment, Shinji Hashimoto, vice-président de Square Enix l’un des plus gros éditeur de jeux video au monde. A son crédit le japonais a produit, entre autres, les best-sellers cultes que sont Final Fantasy VIII et IX et surtout la super-production Kingdom Hearts I et II en collaboration avec Walt Disney. Microsoft ne sera pas en reste avec une installation que la firme promet « impressionnante » qui mettra en avant son produit phare du moment: le Kinect. Cette caméra est un avant goût d’un possible futur du jeu vidéo car elle reconnaît les mouvement du joueur pou les retransmettre à l’écran sans nul besoin de manette.

Du côté de la musique, le traditionnel karaoké géant sera de la partie et les connaisseurs sont invités à monter sur scène par le site internet Coucoucircus pour interpréter les génériques des dessins animés des années 70 à aujourd’hui, en Français ou en version originale. Mais surtout, samedi soir, les fans de Bioman et Goldorak pourront vibrer au concert de Bernard Minet. Le prestigieux parrain du TGS donnera lui aussi de la voix pour tous les nostalgiques de l’époque du Club Dorothée.

Enfin, des stars de la télévision française et américaine donneront des conférences et signeront des dédicaces. Les passionnés de science-fiction seront ravis de retrouver Richard Hatch l’un des personnages récurrents de la série Battlestar Galactica et surtout, héros de la première version de la série en 1978 dans laquelle il a reçu un Golden Globe. A ses côtés, le grand méchant de la série Stargate SG-1, Peter Williams – Apophis – jouera de son charisme pour jouer avec les nombreux cosplayeurs qui se réunissent chaque année, déguisés comme leurs héros. Du côté français, c’est la quasi-totalité de la chaîne Nolife – diffusée par les fournisseurs internet pour l’instant – qui sera représentée. De l’animateur déjanté Marcus aux acteurs délirants des séries Nerdz, Noob et Flander’s Company, chacun aura leurs stands. Et si le grand public ne connait pas – encore – ces noms, il rameutent, depuis 3 ans qu’ils viennent sur Toulouse, des milliers de mordus qui ne jurent plus que par Davy Mourier et Mr.Poulpe.

Dès vendredi soir, les phénomènes seront nombreux à l’espace Diagora de Labège Innopole, parmi les invités, comme dans le public. Les infos pratiques sont disponibles sur le site internet du TGS.

 

 

Walid Hamadi

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici