Jean-Luc Moudenc et 12 autres maires dénoncent l’accueil « indigne » des migrants

📁 Articles, Société, Une 🕔25 avril 2019
Un campement de migrants à Paris Photo Jeanne Menjoulet/dr

Un campement de migrants à Paris Photo Jeanne Menjoulet/dr

Confrontés à un engorgement des centres hébergement de migrants et des dispositifs de prise en charge,  13 élus de grandes villes lancent un appel à l’Etat.

 

 

 

 

 

 

Dans une lettre adressée aux ministères de l’Intérieur et du Logement, 13 maires de grandes villes demandent aux ministères de les recevoir « afin d’échanger sur le dispositif d’accueil et d’orientation des migrants ». Parmi ces 13 maires, figure Jean-Luc Moudenc, le maire de la Ville rose. Anne Hidalgo, maire de Paris, est également une des signataires de cet appel.

 

« Nous, les villes, sommes engagées pour l’accueil des migrants, mais ce qui nous manque ce sont des places d’hébergement. Donnez-nous des places, on saura les remplir », a demandé Emmanuel Carroz, adjoint au maire de Grenoble.

 

A Paris, près de 700 tentes seraient occupées par des migrants dans la capitale. Ceci représente entre 800 et 1 475 personnes, selon un comptage réalisé par l’association France terre d’asile le 19 avril.

 

La pression migratoire est « forte », la frontière espagnole étant « désormais le premier point d’entrée sur le territoire français », essentiellement au Perthus (Pyrénées-Orientales) et à Hendaye (Pyrénées-Atlantiques), mais aussi « à Toulouse même » selon la préfecture d’Occitanie.

 

 

 

Marie Bouisseren




Pas de commentaire

Pas de commentaires pour le moment

Soyez le premier à écrire un commentaire.

Ecrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.