Le périphérique toulousain pourrait accueillir une voie réservée au covoiturage

📁 Articles, Société, Une 🕔27 avril 2019
Le périphérique toulousain pourrait accueillir une voie réservée au covoiturage Illustration: Toulouse Infos

Le périphérique toulousain pourrait accueillir une voie réservée au covoiturage
Illustration: Toulouse Infos

Le covoiturage se répand de plus en plus, et les métropoles incitent également à utiliser ce type de déplacement. Mais malgré les aires avec places réservées, les applications smartphone qui permettent aux voyageurs de trouver des conducteurs qui emprunteront la même route, les incitations financières et les plans de déplacement d’entreprises, le périphérique toulousain compte toujours beaucoup trop de voitures vides.

 

 

Nos confrères de la Dépêche du Midi révèlent que les conséquences de cette surpopulation de voitures contenant un passager uniquement, engendre des bouchons astronomiques sur le périphérique, ainsi qu’un pic de pollution, soit, 80% à la circulation automobile.

 

Actuellement, l’État, la Région, la Métropole, le Département et même Tisséo sont en pleine réflexion d’une éventuelle construction d’une voie réservée au covoiturage, afin d’éviter aux « autosolistes » de continuer à rouler seul, en leur faisant perdre une voie sur le périphérique toulousain. « C’est l’un des aspects de nos discussions sur les déplacements dans l’agglomération », explique Jean-Michel Lattes, vice-président de Toulouse Métropole pour nos confrères.

 

Le système pourrait être mis en place aux heures de pointe, comme le propose le Lab citoyen, groupe de réflexion en vue des élections municipales de Toulouse. La voie serait consacrée aux véhicules de covoiturage comportant trois personnes minimum, et aux transports en commun. Aux États-Unis, et notamment à Los Angeles, l’une des voies de l’autoroute est déjà réservée aux véhicules transportant au moins deux ou trois personnes, aux bus et taxis.

 

 

 

Marie Bouisseren




Pas de commentaire

Pas de commentaires pour le moment

Soyez le premier à écrire un commentaire.

Ecrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.