30 mois de prison pour le Gilet jaune reconnu grâce à ses tatouages

📁 Articles, Société, Une 🕔18 avril 2019
30 mois de prison pour le Gilet jaune reconnu grâce à ses tatouages Photo archives : Toulouse Infos

30 mois de prison pour le Gilet jaune reconnu grâce à ses tatouages
Photo archives : Toulouse Infos

Identifié le 23 mars dernier grâce à ses tatouages, un Gilet jaune toulousain a été condamné à 30 mois de prison, dont huit avec sursis.

 

 

 

 

 

 

L’homme de 28 ans avait subi deux gardes à vues consécutives pour violences, après avoir été repéré en train de lancer une barre de fer sur les forces de l’ordre lors de l’acte 19. Ce mardi 16 avril, le tribunal correctionnel de Toulouse l’a condamné pour ces actes. Selon La Dépêche du Midi (article payant), le parquet avait requis trois ans de détention pour l’ensemble des infractions.

 

Son avocat, Me Sylvain Delorge, a réussi à obtenir la relaxe sur la détention, et le transport d’engins incendiaires. Le prévenu a été reconnu coupable des autres délits. Il est reparti en détention où il avait été placé mi-mars, après son arrestation.

 

 

 

Marie Bouisseren




Pas de commentaire

Pas de commentaires pour le moment

Soyez le premier à écrire un commentaire.

Ecrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.