Accueil Articles Le nombre d’agressions de médecins augmente en Haute-Garonne

Le nombre d’agressions de médecins augmente en Haute-Garonne

Le nombre d’agressions de médecins augmente en Haute-Garonne cdr
Le nombre d’agressions de médecins augmente en Haute-Garonne
cdr

La semaine dernière, l’Observatoire de la sécurité des médecins a publié un rapport pour l’année 2018, qui révélait que le nombre d’agressions de médecins en France ne cessait d’augmenter.

 

 

 

 

 

En 3e position, la région Occitanie, et le département de la Haute-Garonne est le 3e département où le nombre d’incidents déclarés est le plus fort, avec 46 incidents recensés l’année dernière sur le département contre 43 en 2017, et 151 agressions dans la région contre 110 auparavant.

 

Les médecins généralistes ne représentent que 44% des médecins concernés, mais sont néanmoins les plus touchés. Les agressions verbales ou menaces représentent 66% des incidents subis par les médecins sur l’année 2018, et les agressions physiques n’ont pas progressé, représentant toujours 7% des agressions.

 

Les motifs divergent. Dans 54% des cas, c’est le patient qui agresse son médecin. Parmi les motifs principalement évoqués par les médecins pour expliquer ces incidents : 31% font suite à un reproche relatif à une prise en charge, 17% à un vol, 16% à un refus de prescription et 11% à un temps d’attente jugé excessif.

 

Dans un ou deux mois, les médecins en danger pourront alerter les forces de l’ordre discrètement, grâce à une application instaurée par l’Union régionale des professionnels de santé, médecins libéraux (URPS-ML) d’Occitanie : Comerdal. Le médecin pourra donc bientôt envoyer un SMS d’alerte silencieuse pré-configuré à un associé (secrétariat, voisin).

 

 

 

 

Marie Bouisseren

La rédactionhttps://www.toulouseinfos.fr
Pierre-Jean Gonzalez, rédacteur en chef de toulouseinfos.fr a collaboré avec de nombreux médias avant de prendre la direction du site toulousain, qui existe depuis 10 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici