La place du Capitole interdite aux Gilets Jaunes

📁 Articles, Société, Une 🕔19 mars 2019
La place du Capitole interdite aux Gilets Jaunes Photo :Toulouse Infos

La place du Capitole interdite aux Gilets Jaunes Photo :Toulouse Infos

Suite à la XVIIIème manifestation des Gilets Jaunes du samedi 16 mars et aux débordements et dégâts causés par les casseurs, le Premier ministre, Édouard Philippe, à annoncé ce lundi plusieurs mesures pour « parer aux dysfonctionnements » et l’interdiction de plusieurs manifestations des Gilets Jaunes dans certains endroits de France.

 

 

Le gouvernement veut ainsi sanctuariser la place du Capitole de Toulouse, la place Pey-Berland à Bordeaux et bien sûr les Champs-Élysées. « Nous interdirons les manifestations se revendiquant des “Gilets jaunes” dans les quartiers qui ont été les plus touchés dès lors que nous aurons connaissance de la présence d’éléments “ultras” et de leur volonté de casser. Je pense bien évidemment aux Champs-Élysées à Paris, à la place Pey-Berland à Bordeaux, à la place du Capitole à Toulouse où nous procéderons à la dispersion immédiate de tous les attroupements », a annoncé Édouard Philippe lors d’une déclaration à la presse à Matignon.

 

Autre décision, le montant de la contravention en cas de participation à une manifestation interdite va fortement augmenter. Actuellement les personnes qui se rendent à un rassemblement interdit encourent une amende d’un maximum de 38 euros, tandis que les organisateurs sont eux passibles de six mois d’emprisonnement et 7 500 euros d’amende. Ce montant passerait à 135 euros, selon Matignon.

 

 

 

Marie Bouisseren




Pas de commentaire

Pas de commentaires pour le moment

Soyez le premier à écrire un commentaire.

Ecrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *