L’Étoile Gymnique de Colomiers vise les Jeux Olympiques de 2024

📁 Articles, Sport, Une 🕔30 mars 2019
Livane Masse veut relever le défi des Jeux Olympiques cdr

Livane Masse veut relever le défi des Jeux Olympiques
cdr

Le club de gymnastique columérin n’a qu’une idée en tête depuis quelques mois : qualifier une de ses athlètes aux Jeux Olympiques de Paris 2024. Si le club n’a jamais atteint cet objectif en six ans, il se pourrait bien que Livane Masse relève le défi.

 

 

 

 

Née le 12 octobre 2006 à Toulouse, Livane Masse a débuté la gymnastique à l’Étoile Gymnique de Colomiers (EGC) en 2009. À 12 ans, elle est déjà une athlète accomplie et poursuit pour la deuxième saison consécutive son cursus de haut niveau au sein du Pôle France de Marseille, où elle s’entraîne près de 27 heures par semaine. La jeune fille reste licenciée de l’EGC et participe au championnat de France de division 1 par équipes avec ses coéquipières columérines. Elle a d’ailleurs contribué, la saison dernière, à la montée de l’équipe en juin. La semaine dernière, la jeune gymnaste a concouru à l’International Gymnix 2019, catégorie Junior Cup, qui se déroulait à Montréal. Au Québec,  Livane a  réussi à tirer son épingle du jeu, et s’est qualifiée pour la finale à la poutre, se retrouvant le lendemain 4ème du classement sur huit, alors qu’elle était la plus jeune du plateau. Aujourd’hui, l’Étoile Gymnique de Colomiers vise plus haut : les Jeux Olympiques de Paris 2024. Malgré son jeune âge, Nicolas Munarriz, membre du comité directeur du club, nous confie que Livane est « sereine » face aux objectifs à atteindre, « elle travaille beaucoup » poursuit-il.

 

« Aujourd’hui, on a une reconnaissance »

C’était la première fois que le club gymnique de Colomiers emmenait une de ses athlètes en tournoi international pour représenter la France. Fier de ses gymnastes, Nicolas Munarriz s’exprime sur la montée en puissance du club : « aujourd’hui, on a une reconnaissance, on voit bien les résultats de nos investissements. Le club a été créé en 2013, et on constate que le niveau augmente depuis les débuts ». L’année de la création de l’EGC, seulement une gymnaste était qualifiée en finale nationale, « l’an dernier, elles étaient 15 à s’être hissées jusque là » poursuit-il. Si Livane Masse arrive à se qualifier pour la discipline gymnique aux Jeux Olympiques de Paris 2024, les prochains objectifs seront dans la même veine : « pourquoi pas participer aux J.O suivants ! Après il n’y a pas seulement que les Jeux Olympiques. Ce serait un honneur que nos gymnastes participent aux compétitions européennes voire mondiales. L’occasion ne s’est jamais présentée, c’est déjà une première qu’une de nos élèves arrive aussi jeune à ce stade de sa carrière dans notre club » apprécie Nicolas Munarriz.

 

 

 

 

Marie Bouisseren




Pas de commentaire

Pas de commentaires pour le moment

Soyez le premier à écrire un commentaire.

Ecrire un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.